emotions-entrepreneuriat

Comment gérer ses émotions dans l’entrepreneuriat ?

Toi, femme entrepreneure, tu connais la puissance des émotions dans l’entrepreneuriat. Tu en discutes avec aisance et te sens libre d’exprimer ce que tu ressens. C’est dans cette liberté émotionnelle que tu te distingues, peut-être même plus que tes homologues masculins. Alors, célébrons cette liberté qui nous propulse en avant dans le monde des affaires !

Nous, femmes entrepreneures, nous lions rapidement grâce à notre sensibilité émotionnelle. Cependant, il est vrai que parfois, cette même sensibilité nous a valu des critiques, nous cataloguant comme excessivement émotionnelles.

Mais aujourd’hui, je veux mettre l’accent sur l’importance cruciale des émotions dans le monde de l’entrepreneuriat. Il est temps de mieux saisir la nature des émotions et l’essence de l’intelligence émotionnelle pour en faire notre force.

Avant tout, embrasser nos émotions, apprendre à les exprimer plutôt que de les réprimer ou les minimiser, confère à l’entrepreneuriat féminin un avantage certain. Et c’est un pas en avant face aux préjugés qui ont longtemps critiqué notre émotivité.

C’est ainsi que nous, femmes entrepreneures, dépassons les hommes et balayons les jugements passés sur notre sensibilité émotionnelle.

Cet article est un article invité rédigé par Beatrice, holistique coach pour les femmes entrepreneures qui veulent doubler leur chiffre d’affaires et augmenter le nombre de clients.

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Une émotion, c’est un flot d’énergie qui nous projette vers l’extérieur, qui nous incite à l’action.

Peut-être n’en es-tu pas consciente, mais une émotion bloquée se manifeste dans notre corps. Avec le temps, cela peut entraîner des problèmes physiques et mentaux, allant de symptômes légers à de graves maladies, voire un mal-être profond qui peut mener à la dépression ou au burn-out.

C’est pourquoi il est essentiel d’être à l’écoute de ses émotions et de savoir les déchiffrer. Reconnaître et comprendre tes émotions, c’est t’armer d’un outil puissant pour ta santé et ton épanouissement en tant qu’entrepreneure.

Les stéréotypes des femmes entrepreneuses et leurs émotions

Il est indéniable que les stéréotypes et les barrières mentales persistent dans l’univers de l’entrepreneuriat féminin, même à notre époque.

Malgré les avancées significatives vers l’égalité des sexes, nous faisons toujours face à des préjugés et des idées reçues qui entravent nos chances et nos succès dans le monde des affaires.

C’est un combat continu pour démanteler ces notions obsolètes et tracer notre propre chemin vers la réussite.

Les stéréotypes  

Les stéréotypes véhiculent des idées fausses qui suggèrent que les femmes seraient moins compétentes ou légitimes que les hommes en tant qu’entrepreneures, ou qu’elles seraient moins enclines à prendre des risques ou à assumer des rôles de leadership.

Ces préjugés peuvent engendrer discrimination, blocages professionnels et une faible estime de soi chez les femmes qui entreprennent.

Et il est crucial de combattre ces clichés pour ouvrir la voie à l’égalité et permettre à chaque femme de s’épanouir pleinement dans ses ambitions entrepreneuriales.

Les pensées limitantes

Les pensées limitantes font référence aux croyances autodestructrices ou auto-limitantes que les femmes peuvent avoir sur elles-mêmes et leurs capacités en tant qu’entrepreneures.

Cela peut inclure le syndrome de l’imposteur, où les femmes doutent de leur propre réussite. Et ont peur d’être découvertes comme des fraudes.

Ces pensées limitantes peuvent entraver la confiance en soi, l’ambition et la prise de risques… Ce qui peut avoir un impact négatif sur le développement et la croissance des entreprises dirigées par des femmes.

Liste de pensées limitantes

1. Je ne mérite pas le succès que j’ai obtenu, c’est juste de la chance.

2. Tôt ou tard, les gens vont découvrir que je suis une fraude et que je ne suis pas aussi compétente qu’ils le pensent.

3. Je ne peux pas accepter les compliments ou les reconnaissances, car je pense qu’ils sont injustifiés.

4. Je ne peux pas demander une augmentation de salaire ou fixer des prix plus élevés pour mes services, car je ne pense pas que je les mérite.

5. Je ne peux pas prendre des risques ou saisir des opportunités, car je pense que je vais échouer.

6. Je minimise mes succès en les attribuant à des circonstances externes plutôt qu’à mes compétences et à mon travail acharné.

Liste pertinente de pensées limitantes sur l’argent

1. L’argent est un sujet tabou et je me sens mal à l’aise d’en parler ou de demander une juste rémunération.

2. Je sous-estime la valeur de mes produits ou services et je ne demande pas un prix équitable.

3. Je ne suis pas à l’aise avec les chiffres et la gestion financière, donc je laisse cette responsabilité à d’autres.

4. Je ne suis pas capable de gérer l’argent efficacement et je crains de faire des erreurs financières.

5. Je me sens coupable de gagner de l’argent ou de réussir financièrement en tant que femme.

6. Je ne suis pas digne de gagner autant d’argent que mes homologues masculins.

7. Je me limite dans mes ambitions financières en pensant que je ne peux pas atteindre un certain niveau de richesse.

8. Je ne demande pas d’investissements ou de financements plus importants, car je ne pense pas que je serai en mesure de les gérer efficacement.

9. Je ne suis pas douée pour négocier ou demander une augmentation de salaire, donc je me contente de moins que ce que je mérite.

10. Je ne peux pas prendre de risques financiers, car j’ai peur de perdre tout ce que j’ai construit.

Quelle est ta ou tes pensées limitantes ?

En parcourant ces lignes, tu as peut-être mis le doigt sur les freins inconscients qui entravent l’épanouissement de nombreuses femmes entrepreneures. Alors, prends un moment pour te demander si, toi aussi, tu t’imposes ces barrières sans même t’en rendre compte… Puis partage en commentaire si tu veux.

L’inconscient collectif féminin, les émotions et l’entrepreneuriat

Il est important de reconnaître ces stéréotypes et ces pensées limitantes, tant au niveau individuel que collectif, afin de les remettre en question. Et de créer un environnement plus égalitaire et inclusif pour les femmes entrepreneures.

Toutes, nous avons été élevées dans une société qui prône le perfectionnisme pour les femmes et valorise le courage chez les hommes.

S’extraire de ce moule éducatif et de ces croyances limitantes ancrées en nous n’est pas une mince affaire.

Elles nous façonnent plus profondément que nous le pensons.

Prendre conscience de leur influence est le premier pas vers la création d’un espace intérieur de liberté, un espace essentiel pour s’épanouir pleinement dans l’entrepreneuriat.

J’ai eu la chance de développer une approche plutôt masculine dans ma vie, en mettant un point d’honneur sur ma carrière professionnelle.

Cependant, malgré cette forte inclination masculine, je me suis retrouvée en difficulté, car j’avais perdu le contact avec mes émotions et ma féminité.

Alors crois-moi, sur la base de mon expérience personnelle, les émotions sont cruciales.

Reste en contact avec elles.

Si tu sais les identifier et canaliser cette énergie, tu découvriras une force puissante capable de nourrir et de dynamiser ton entreprise.

Comprendre le rôle des émotions dans l’entreprenariat féminin

Les émotions constituent des réactions intenses et personnelles face à ce qui se passe en nous ou autour de nous.

Elles façonnent notre vision du monde, teintent nos vécus et modulent le cours de nos échanges avec notre entourage.

Elles se manifestent sous divers aspects — joie, tristesse, colère, peur, enthousiasme, déception — et chacune d’elles joue un rôle unique dans notre expérience humaine.

Les émotions jouent un rôle essentiel dans le processus de prise de décision.

Voici quelques exemples de l’impact des émotions sur la prise de décision.

Influence de la peur

La peur peut rendre une personne plus prudente et l’inciter à prendre des décisions plus conservatrices pour éviter les risques perçus.

Par exemple, en tant qu’entrepreneure tu pourrais hésiter à lancer un nouveau produit ou à t’étendre dans de nouveaux marchés par crainte de l’échec. Et voilà en quoi nos émotions nous influencent dans l’entrepreneuriat.

Effet de l’excitation

L’excitation peut avoir un impact sur la prise de décision en amplifiant l’optimisme et en encourageant à prendre des risques plus importants.

Par exemple, tu pourrais être plus encline à investir davantage dans la croissance de ton entreprise lorsqu’elle est animée par un sentiment d’enthousiasme.

Influence de la colère

La colère peut altérer le jugement et conduire à des décisions impulsives. Par exemple, si tu es en colère contre un concurrent, tu peux prendre des décisions basées sur une analyse irrationnelle et perdre des opportunités.

Impact de la tristesse

La tristesse peut affecter la motivation et conduire à des décisions plus passives ou défensives.

Par exemple, si tu traverses une période de tristesse, tu peux être moins encline à prendre des risques ou à rechercher de nouvelles opportunités.

Influence de la joie

La joie a le pouvoir de transformer ton état d’esprit, te rendant plus réceptive à un avenir prometteur et à des décisions empreintes d’optimisme.

As-tu déjà remarqué que lorsqu’un sourire illumine ta journée, les opportunités semblent affluer avec moins d’effort, presque comme par magie ?

C’est un peu comme si la loi de l’attraction entrait en jeu. Dans cet élan de bonheur, tu te découvres plus encline à entreprendre de nouveaux projets et à t’aventurer sur des terrains inexplorés du marché.

Il est important de noter que les émotions jouent un rôle complexe dans la prise de décision. Les réactions émotionnelles impulsives peuvent influencer les décisions entrepreneuriales de manière significative.

Adopter une approche équilibrée, qui consiste à reconnaître ses émotions et à les canaliser, peut mener à des choix plus avisés et équilibrés. Pour y parvenir, différentes techniques peuvent être employées pour mieux comprendre et gérer ses émotions.

L’intelligence émotionnelle ou l’art de jouer avec ses émotions dans l’entrepreneuriat

L’intelligence émotionnelle joue un rôle crucial dans le leadership féminin.

Elle se réfère à la capacité de reconnaître, comprendre et gérer ses propres émotions ainsi que celles des autres dans l’entrepreneuriat.

Alors, voici quelques raisons qui soulignent l’importance de l’intelligence émotionnelle dans le leadership féminin :

Gestion des relations

Les entrepreneures qui possèdent une intelligence émotionnelle développée sont souvent plus habiles à établir et à maintenir des relations positives et productives avec leurs collègues, leurs employés et leurs partenaires commerciaux. Elles sont attentives aux besoins émotionnels des autres, ce qui facilite la communication, la collaboration et la résolution de problèmes.

Empathie

L’empathie est une composante clé de l’intelligence émotionnelle.

Les entrepreneures qui font preuve d’empathie comprennent les émotions et les perspectives des membres de leur équipe, ce qui favorise un climat de travail positif et encourage la confiance et la loyauté.

Prise de décision éclairée

L’intelligence émotionnelle permet de prendre des décisions plus éclairées en tenant compte des émotions, des motivations et des besoins des personnes concernées.

Les entrepreneures peuvent évaluer les impacts émotionnels potentiels de leurs décisions et chercher des solutions qui tiennent compte de ces aspects.

Gestion du stress et de la pression

Le leadership féminin peut être confronté à des défis et à des pressions spécifiques.

L’intelligence émotionnelle permet aux entrepreneures de mieux gérer le stress et de maintenir leur calme dans des situations difficiles.

Elles sont capables de réguler leurs émotions et de prendre des décisions réfléchies même sous pression.

Leadership inclusif

L’intelligence émotionnelle favorise un leadership inclusif en permettant aux femmes entrepreneures de reconnaître et de valoriser les différentes perspectives, les besoins et les émotions de leur équipe. Cela conduit à une culture d’entreprise plus équitable, où chaque individu se sent écouté et soutenu.

Inspiration et motivation

Les femmes entrepreneuses avec une intelligence émotionnelle développée sont souvent capables d’inspirer et de motiver leur équipe de manière efficace.

Elles comprennent les aspirations et les motivations des membres de leur équipe, et utilisent cela pour créer un environnement de travail positif, stimulant et encourageant.

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est la capacité à reconnaître, comprendre et gérer les émotions.

Les principaux leviers :

1. Reconnaître les émotions des autres

2. Être positive et proactive

3. Être à l’écoute des émotions négatives


Daniel Goleman a repris les travaux de Damasio. Il a écrit un livre sur l’Intelligence émotionnelle.

Es-tu coacheable ?

Appliquer l’intelligence émotionnelle requiert souvent un accompagnement extérieur ; car il est difficile d’y parvenir en solitaire.

L’assistance d’un coach peut s’avérer cruciale, car il n’est pas aisé de se comprendre et de se remettre en question par soi-même.

Seule, on a tendance à répéter les mêmes schémas.

L’intervention d’une autre personne peut faciliter la rupture de ces cycles habituels, ne serait-ce que temporairement.

Par la suite, tu pourras t’atteler à des exercices conçus pour développer de nouveaux chemins neuronaux dans ton cerveau.

Je te propose encore un autre instrument.

La cohérence cardiaque que j’utilise pendant mes coachings

Un outil que j’emploie avec mes clientes est la cohérence cardiaque.

Beaucoup pensent à tort que la cohérence cardiaque se limite à la respiration. Mais c’est bien plus que cela. Bien que la respiration soit un élément-clé, puisqu’elle aide à ralentir les ondes cérébrales. Et l’essentiel est de concentrer ton attention sur ton cœur et sur les sensations positives que tu éprouves.

La cohérence cardiaque peut, et devrait même, être pratiquée les yeux ouverts.

Il est possible de commencer avec des séances les yeux fermés, mais l’objectif est de parvenir à maintenir cet état de cohérence en situation dynamique : en parlant, en lisant, en travaillant ou en collaborant avec autrui.


Je t’invite à lire cet article pour approfondir le sujet de la cohérence cardiaque. J’y explique de manière très accessible comment la cohérence cardiaque est mesurée.

Bénéfices de la cohérence cardiaque dans la gestion des émotions dans l’entrepreneuriat

Personnellement, j’ai intégré la cohérence cardiaque dans ma routine quotidienne comme une méthode de régénération. Lorsque la fatigue s’installe, je me surprends à devenir plus nerveuse et impatiente. Dans ces moments, la cohérence cardiaque devient un outil inestimable, particulièrement efficace pour gérer l’accumulation de stress provoquée par une lourde charge de travail.

La pratique de la cohérence cardiaque est donc un atout précieux, en particulier pour celles qui se sentent submergées par leur charge de travail.

Elle permet de réduire le stress, d’améliorer la concentration et de retrouver un état de calme intérieur qui peut aider à affronter les défis professionnels avec plus de sérénité et d’efficacité.

En coaching 

Dans ma pratique de coaching, j’introduis la cohérence cardiaque comme un outil stratégique pour aider mes clientes à clarifier leur vision et à identifier les premières étapes à entreprendre.

L’objectif est d’instaurer de l’ordre dans le tumulte de leur vie entrepreneuriale et dans leur tête. Cela permet d’éliminer rapidement la confusion qui survient souvent lorsqu’on doit jongler avec de multiples tâches simultanément.

L’utilisation de cette technique les amène à gagner en confiance.

Elles dissipent leurs doutes et conservent leur énergie pour des actions constructives plutôt que de la gaspiller en hésitations.

Ressentant dès le départ les bienfaits potentiels de leur plan d’action, mes clientes quittent les séances avec un sourire radieux, impatientes de passer à l’action et enthousiastes à l’idée de nos prochaines rencontres.

Elles évoluent ainsi en cohérence avec leur identité personnelle, ce qui est essentiel pour elles et bénéfique pour leur entreprise.

C’est cette dynamique qui engendre un sentiment de joie profonde !

Conclusion : Faire de nos émotions un atout dans l’entrepreneuriat

En conclusion, il est temps que nous, femmes entrepreneures, embrassions pleinement notre sensibilité émotionnelle.

Longtemps décriée, notre inclination, à exprimer nos émotions dans l’entrepreneuriat est en fait un atout majeur si nous savons l’utiliser à bon escient !

Comprendre le rôle crucial des émotions dans la prise de décision, développer notre intelligence émotionnelle, et employer des outils comme la cohérence cardiaque nous permettent d’exceller dans les relations humaines, la communication, et le leadership inclusif.

Valorisons notre approche unique du monde des affaires, faite d’intuition et d’empathie. Et revendiquons notre place à égalité avec les hommes en tant qu’entrepreneures accomplies !

Notre sensibilité émotionnelle loin d’être un handicap, sera notre meilleure alliée si nous apprenons à la maîtriser. Elle sera le terreau fertile où germeront des initiatives audacieuses et des collaborations fructueuses.

L’avenir nous appartient si nous osons être nous-mêmes, femmes sensibles et déterminées, pour révolutionner l’entrepreneuriat !