Changer de vie après 50 ans: témoignage inspirant

Changer de vie après 50 ans et se reconvertir pour se créer un vie sur mesure et vivre ses rêves est aujourd’hui tout à fait possible.

En effet, on peut décider de braver ses peurs du changement et manifester sa vie de rêve à tout âge. Et SURTOUT si l’on est une femme ! 😉

Alors, pour briser ce tabou hérité de nos mères et grands mères qui elles n’avaient pas cette liberté, nous vous livrons nos meilleurs conseils en compagnie de Béatrice Petitdemange qui a changé de vie, de carrière et de pays plusieurs fois pour trouver l’épanouissement, la fierté d’avoir réalisé ses rêves et l’amour…. 🫶

👉 Alors attendez-vous à être inspirée et à vous autoriser à repêcher vos rêves d’enfant !

✒️ Et lisez en complément :

Changer de Vie Après 50 Ans : Oser la Liberté Féminine

Ophélie : Béatrice, pour débuter cette interview, peux-tu nous partager un peu de ton histoire. Comment as-tu réussi à t’autoriser à voyager et à changer de voie professionnelle à plusieurs reprises pour te rapprocher toujours plus de tes rêves ?

Béatrice : Absolument, Ophélie ! Tout d’abord, je tiens à préciser que je viens de franchir le cap des soixante ans, une étape importante à mes yeux. Mon aventure a commencé en France. Mais à vingt ans, j’ai pris la direction de l’Italie où j’ai résidé pendant trente-six ans. J’ai débuté en tant qu’esthéticienne après avoir exercé en tant qu’agent de commerce, vendant des produits cosmétiques destinés aux instituts de beauté.

Par la suite, j’ai opéré un nouveau virage en utilisant une technique italo-allemande basée sur les couleurs pour contribuer à la santé des personnes. C’était une étape cruciale et empreinte de responsabilités, que j’ai poursuivie jusqu’en 2017.

Et en 2017, tout a basculé. Je ressentais comme un arrêt brutal de ma vie… Un épuisement latent qui se transformait en burn-out sans que j’en sois consciente. À cinquante-cinq ans, je me suis rendue compte que je n’étais pas heureuse. C’était impensable, inacceptable. Et c’est là que j’ai pris une décision radicale.

✒️ Et lisez en complément : Entreprendre après un burn-out : les clés

L’Éveil à la Cinquantaine : Trouver Sa Voie Vers le Bonheur

J’ai fait appel à une coach, une femme inspirante, qui m’a posé une question cruciale : « Qu’est-ce qui te rend heureuse? ». Face à l’incapacité de répondre, j’ai réalisé que quelque chose devait changer. Et j’avais un rêve enfoui depuis l’enfance : l’Australie.

Je me suis autorisée à poursuivre ce rêve longtemps repoussé. Pendant deux ans, tous les trois mois, je m’envolais vers l’Australie. Et j’ai commencé par une école d’anglais, surmontant une difficulté que je portais depuis longtemps…

Oser l’Inconfort pour Révéler Sa Véritable Passion

Ces rêves, je me les étais promis depuis des années en me disant : « Un jour, je le ferai ». Ce jour est enfin arrivé. Et c’était le moment de l’embrasser ! Oui, c’était difficile… Mais chaque instant en valait la peine ! 🫶

👉 La leçon que j’ai tirée de cette expérience est simple : oser l’inconfort pour révéler sa véritable passion. En dépassant mes limites, j’ai découvert un bonheur authentique et une liberté que je ne connaissais pas. 

Oser Changer de Vie Après 50 Ans : Créer une Nouvelle Destinée Féminine

Ophélie : Alors, Béatrice, il a fallu que tu changes de pays, apprennes une nouvelle langue… Et probablement que tu construises une nouvelle carrière après cinquante-cinq ans.

Béatrice : Exactement, Ophélie. J’ai entrepris l’apprentissage de l’anglais dans un nouveau pays, plongée dans une culture inédite. J’avais le désir profond d’indépendance, particulièrement dans ma vie professionnelle. C’est ainsi que je me suis lancée sur Internet.

L’aventure Digitale Après 50 Ans : Création de Blogs et Épanouissement

En 2018-2019, j’ai amorcé ma présence en ligne, débutant avec trois blogs successifs. Actuellement sur mon troisième, c’est la voie qui me correspond réellement.

Mon objectif actuel, Ophélie, c’est de partager avec les gens, surtout les femmes, les enseignements que la vie m’a offerts. En 2018, j’ai commencé le blogging. Mais ce n’était pas comparable à ma démarche actuelle. Je souhaite véritablement donner aux femmes les clés pour traverser les doutes, les rivières tumultueuses et les montagnes mentales ! 

✒️ Et lisez en complément : Devenir entrepreneur blogueur

Passer de l’Incertitude à la Certitude : Ma Quête de Liberté Féminine

Je veux être celle qui, de l’autre côté, tend la main pour aider à franchir ces obstacles. Bien sûr, il peut y avoir des doutes et des peurs, mais le premier pas est essentiel. Il s’agit de laisser la porte ouverte aux opportunités, de trouver les bonnes personnes qui peuvent guider notre chemin.

Parfois, dans le tumulte des doutes et des craintes, on peut croiser des personnes qui ne nous aident pas directement, mais qui nous font réaliser qu’elles ne sont pas les bonnes alliées. Et c’est un apprentissage essentiel !

Épanouissement Personnel Après 50 Ans : Fierté et Bonheur Quotidien

Aujourd’hui, je suis fière, Ophélie. Fière de mon parcours, fière de mes choix… Et surtout, heureuse. Chaque matin, je me réveille avec joie, contente de qui je suis devenue. 

👉 C’est là l’essence même de ce cheminement : trouver la fierté et le bonheur dans sa propre existence.

Épanouissement Féminin Après 50 Ans : Oser Créer la Vie Qui Nous Ressemble

Ophélie : Tu es fière de toi, Béatrice, car tu as réussi à façonner une vie qui te ressemble pleinement.

Béatrice : Absolument, Ophélie. Et on ne parvient pas à cela du jour au lendemain, c’est un processus quotidien. Le chemin pour y parvenir peut sembler flou au début. Mais avec le temps, il s’éclaircit. Et c’est là que je trouve ma force chaque jour, même dans les moments de découragement.

Gérer les Obstacles Quotidiens : Respiration et Persévérance Féminine

Quand le découragement pointe le bout de son nez, je sais comment le traiter. J’ai développé des techniques pour surmonter ces moments. Je respire profondément, je m’arrête un instant. Alors, je prends un papier et un café. Et je me rappelle que ce n’est qu’un moment passager, ce n’est pas ma vie…

Chaque jour, je fais des choix. C’est cela ma vie. Et bien sûr, on peut y arriver !

La Vie Quotidienne : Faire des Choix qui Résonnent avec notre Essence

Il est essentiel de comprendre que la vie que nous vivons maintenant est le résultat de nos choix quotidiens. C’est ma vie, c’est ce que je vis actuellement. Et même dans les moments de doute, il est crucial de se rappeler que c’est un court instant, pas toute une vie.

Changer de Vie Après 50 Ans : Affronter les Doutes et Cultiver la Croissance Personnelle

Ophélie : Lorsqu’on décide de changer de vie, on traverse toutes des doutes, des peurs. Et notre dialogue intérieur est parfois obsédant…

Béatrice : Tout à fait, Ophélie. Il est crucial d’apprendre à gérer ces moments, à passer du dialogue négatif à un dialogue positif, orienté vers le champ des possibles et la mentalité de croissance face aux changements.

Principaux Doutes et Peurs : Explorer l’Inconnu et surmonter le Vide

Quels ont été tes principaux doutes et peurs, Béatrice ? J’imagine la peur de l’inconnu, la peur du vide, la peur de ne pas réussir, la peur de manquer.

La Peur de Manquer et le Regard sur la Fin de la Vie

Béatrice : Oui, la peur de manquer était bien présente. Mais il y a quelque chose d’autre qui s’installe, notamment quand on atteint la cinquantaine, voire cinquante-cinq ans. C’est comme si on entrevoyait la fin de notre vie. Personnellement, je ne voulais pas accepter cela. J’ai ressenti ce sentiment, me demandant : « À quoi bon? ». 

J’avais l’impression que c’était fini, que je n’avais plus rien à remettre en question, car j’avais déjà tout fait toute une vie.

Cependant, j’ai réalisé que cette crise, ce n’était pas moi. Je ne voulais pas me résigner à simplement compter mes sous dans un porte-monnaie. Je ne voulais pas finir comme ça. À l’époque, j’étais en Italie, et même si je n’aurais pas eu une retraite confortable, je ne voulais pas me limiter à cela. À cinquante-cinq ans, il semblait que tout était terminé. Mais en réalité, ce n’était pas vrai. En effet, on peut continuer, et cela a un sens.

Rajeunir à l’Intérieur : L’Importance de l’État d’Esprit pour changer de vie après 50 ans

C’est surtout une opportunité de rajeunir. Je suis ravie aujourd’hui de rencontrer des personnes plus jeunes que moi, partageant le même état d’esprit. Pour moi, l’âge n’a pas d’importance… C’est plutôt comment on se sent à l’intérieur. Lorsqu’on ressent cette partie de nous-même toujours pleine de vie, avec une envie de jouer et d’explorer, c’est là que réside la véritable jeunesse ! 🫶

Repêcher ses Rêves d’Enfant : Clé de la Vitalité pour changer de vie après 50 ans

Repêcher ses vieux rêves d’enfant est essentiel pour se sentir vivant. C’est ce qui me motive. Avec le blog, chaque jour est une nouvelle aventure, une opportunité de créer, d’explorer, et de voir comment chaque expérience se déroule. C’est ce qui rend la vie excitante, car répéter toujours les mêmes choses peut rapidement devenir ennuyeux.

👉 Alors n’oublions jamais de nourrir notre âme avec nos rêves d’enfant. C’est ce qui maintient cette flamme intérieure allumée. 🔥

Réinventer sa Vie à Tout Âge : Une Histoire Féminine Inspirante

Ophélie : C’est une belle illustration du fait que nous avons la capacité de recréer notre vie à n’importe quel âge. En effet, nous sommes la première génération de femmes à s’autoriser à le faire, car elles n’ont obtenu le droit de disposer librement de leur argent et d’une partie de leur liberté qu’à partir de 1965. Avant cela, nos mères et nos grands-mères n’avaient pas la possibilité de recommencer à zéro et de réécrire leur histoire, surtout sur le plan économique.

C’était une notion inenvisageable à l’époque. Ainsi, nous, en tant que femmes, ressentons souvent plus d’angoisse que les hommes lorsqu’il s’agit de se lancer dans cette grande aventure.

Responsabilité et Ouverture de Chemin pour les Générations Futures

Béatrice : C’est tout à fait vrai. Quand tu mentionnes 1965, je réalise que je suis née en 1963, plongée dans cette ambiance. J’ai eu la chance d’avoir une maman qui nous répétait sans cesse, à mes trois sœurs et moi, que nous devions être indépendantes. Elle avait souffert de dépendre de mon père. Et je pense que nous, en tant que femmes de soixante ou cinquante ans, avons une responsabilité envers nos propres enfants.

Même si je n’ai pas d’enfants moi-même, cette responsabilité s’étend à mes neveux et nièces. Je suis en train d’ouvrir la voie, avec toi, Ophélie, et toutes les femmes qui font de même. Nous ouvrons la route pour les générations futures de femmes qui nous suivent. C’est une responsabilité importante. Et si je peux avoir ne serait-ce qu’un petit impact dans la vie des femmes, je suis comblée. Nous savons que nous avons cet impact, et cela donne un sens profond à notre démarche.

Entreprendre pour un Impact Positif : Inspirer les Générations Futures

Ophélie : C’est un leitmotiv très important, surtout pour les femmes entrepreneures. Souvent, notre motivation réside dans le désir d’avoir un impact positif sur notre environnement, de changer la vie de nos enfants. Pour moi, en tant que maman solo, cela revêt une importance particulière. Les messages que je transmets à la génération suivante sont cruciaux. Montrer qu’on peut inventer sa vie, créer ce qu’on souhaite à n’importe quel âge, et vivre ses rêves est essentiel. Et nous sommes peut-être la première génération de femmes à s’autoriser à le faire !

Béatrice : Absolument d’accord. Je souhaite partager un exemple qui peut sembler un peu hors sujet. En août dernier, lors de mon séjour en Italie pour des affaires, j’ai rencontré la fille de ma meilleure amie, qui a maintenant plus de trente ans. Je lui ai parlé d’une expérience que j’avais découverte en Nouvelle-Zélande avec des amis. Elle m’a alors fait une remarque. « Toi, tu sais toujours des nouveaux trucs, des nouvelles choses. Comment fais-tu pour savoir tout ça? »

Et cela m’a procuré une grande satisfaction. C’est une petite victoire, mais elle illustre bien le fait que nous pouvons continuer à apprendre, à découvrir, peu importe notre âge. 

👉 C’est une preuve que l’on peut rester curieuse et ouverte aux nouveautés tout au long de notre vie.

Conseils Précieux pour Changer de Vie après 50 ans : Une Troisième Partie de Carrière Épanouissante

Ophélie : Quels seraient, selon toi, les meilleurs conseils pour les femmes qui ont décidé de transformer leur vie, particulièrement à un âge avancé, souvent lors d’une troisième partie de carrière?

👉 En premier lieu, je dirais : « Apprendre, apprendre tout au long de sa vie. » Si une grande erreur existe, c’est celle d’arrêter d’apprendre un jour.

Ne Jamais Cesser d’Apprendre : Un Pilier de l’Évolution Personnelle

Béatrice : C’est tout à fait vrai. Là, je confirme pleinement. C’est une erreur que j’ai commise en pensant, surtout dans le domaine de la santé, que je ne voulais plus rien savoir. Mais c’était simplement parce que j’étais fatiguée à ce moment-là…Or, on peut prendre du temps pour soi, faire une pause pendant quelques mois, prendre des vacances. Mais on peut continuer à lire, à s’intéresser, etc…

L’Importance d’un Soutien Personnalisé : Trouver une Personne de Confiance

Un deuxième conseil que je trouve crucial, car il a été bénéfique pour moi, c’est de trouver une personne de confiance qui peut vous aider à vous débarrasser des doutes, des peurs, et à comprendre comment les choses fonctionnent. Trouver quelqu’un qui peut guider dans le processus de transformation mentale. 

👉 C’est une étape fondamentale où l’on peut comprendre les mécanismes mentaux, déconstruire certaines croyances sur soi-même.

En étant immergée dans nos propres préoccupations, on peut avoir du mal à prendre du recul. Les autres peuvent nous aider, c’est une grande opportunité et nous avons besoin les uns des autres. Et ce n’est pas seulement une question de compétence, mais aussi de comment on se sent en sécurité avec l’autre.

🗝️ Je dirais que c’est la clé : si tu te sens en sécurité avec l’autre, alors fonce. Cela peut durer un certain temps, cela peut évoluer. Et la vie peut réserver des surprises. Gardons les portes ouvertes, accordons-nous le temps nécessaire pour explorer et grandir.

✒️ Et lisez : investir en soi – 10 astuces pour une vie réussie

Prendre le Temps et S’Écouter : La Clé d’une Transformation Épanouissante

Ophélie : Un autre conseil important serait de se laisser du temps, d’arrêter de surcharger nos plannings. Parce qu’au final, c’est quand on laisse de la place dans nos vies et du temps que les choses se produisent… Et que le meilleur nous arrive !

Béatrice : C’est vrai, tout à fait vrai. Cela signifie être patiente. Et il est essentiel d’apprendre la patience. C’est quelque chose que je suis en train d’assimiler également. Il n’y a vraiment pas d’âge pour apprendre… Surtout parce que j’ai beaucoup porté de jugements sur moi-même tout au long de ma vie. Lors des moments difficiles, j’ai eu tendance à annuler tout ce que j’avais accompli auparavant.

Maintenant, je comprends que cela ne fonctionne pas ainsi ! C’était simplement une période de ma vie. Et cela m’a donné la possibilité de faire d’autres choix. Par exemple, avoir vécu trente-six ans en Italie a été le tremplin pour venir ici en Nouvelle-Zélande. C’est quelque chose que j’ai compris avec le recul. 

👉 Avoir une vision globale de notre vie et de la direction qu’elle prend est extrêmement important.

En ce sens, avoir un coach ou une personne extérieure à notre vie peut grandement aider à comprendre où nous en sommes. Lorsque nous sommes remplis de doutes et de peurs, nous sommes souvent bloqués, incapables de voir ce qui se passe autour de nous, où nous allons, etc. Une personne extérieure peut nous aider à débloquer cette situation. 

👉 Cela permet de faire tomber les murs de la cage dans laquelle nous nous sommes enfermés.

Ouvrir la Porte à de Nouvelles Opportunités : L’Importance de la Confiance

Béatrice : Il faut se donner la possibilité d’ouvrir un peu la porte, de permettre à l’autre de tendre la main. Et cela a été crucial pour moi. Aujourd’hui, je peux dire que j’ai toujours vécu seule, mais l’année dernière, j’ai rencontré mon compagnon avec qui je vis maintenant. J’ai laissé la porte ouverte, me disant : « Je vais continuer à le connaître. » Aujourd’hui, j’ai décidé de vivre ici, et c’était la bonne décision. Même à soixante ans, il est possible de changer sa vie, et j’ai changé cela aussi.

Trouver l’Amour et Changer de vie après 50 ans

Ophélie : Donc en chemin, tu as trouvé l’amour aussi ?

Béatrice : Oui, tout à fait. Derrière l’amour, je mets beaucoup de choses. C’est quelque chose qui se construit. Même si le coup de foudre peut exister, je ne crois pas qu’il soit suffisant. Il y a une phase après, il faut construire … Construire de l’amitié, construire la relation, apprendre à se connaître. Ayant vécu seule la majeure partie de ma vie, ce n’est pas facile tous les jours, mais j’ai la chance d’avoir une personne qui m’aide. Je suis heureuse de ce changement.

Ophélie : tout ce qui est durable prend du temps à se construire ! 🫶

Béatrice : C’est vrai, ce qui a de la valeur nécessite du temps. C’est le monde des possibilités, un monde pour lequel j’ai toujours été en faveur. Il y a eu des moments dans ma vie où je me suis arrêtée au monde des possibilités, mais je ne voulais pas mourir intérieurement. Alors j’ai dit : « Ok, qu’est-ce que je peux faire ? » Et je le répète, ce n’a pas été facile. Des personnes comme toi et moi, Ophélie, peuvent vraiment aider les gens, en particulier les femmes, à faire ce pas. 

Changer de Vie après 50 ans, Trouver l’Inspiration et Avancer Ensemble

“Tout ce qui est durable met du temps à se construire. » C’est un rappel puissant que chaque pas vers la transformation personnelle et professionnelle compte, peu importe l’âge.

« Le monde des possibilités » dont Béatrice parle résonne comme une invitation à explorer nos rêves, à apprendre tout au long de notre vie et à construire des relations inspirantes. Les conseils partagés ici sont autant de phares pour éclairer notre chemin vers une vie épanouissante. 💡

Et retrouvez Béatrice, de bénéficier de ses précieux conseils et de poursuivre cette belle conversation en direct avec elle.

« Chaque nouveau départ est une nouvelle chance de changer votre vie. » 

👉 Et dites-moi en commentaires en quoi la lecture de cet article vous inspire à vous autoriser des changements de vie !