la frugalité définition

Et si nous nous attardions sur le bonheur d’apporter une définition à la frugalité ? C ‘est le défi que je vous propose de relever aujourd’hui ! Car en effet, la frugalité est finalement l’art de faire simple, de se contenter de ce dont l’on a réellement besoin … Assez  peu tendance dans une société où l’on nous incite à consommer toujours plus … Mais les choses changent et la raréfaction d’un certain nombre de ressources naturelles pourrait bien rendre “tendance” un sujet qui l’était peu jusqu’alors !

Personnellement, je définirai la frugalité comme une forme de richesse car elle place l’être avant l’avoir et propose une sobriété libératrice dans nos modes de consommation.

En effet, l’un des plus grands mythes de notre société est qu’il faut posséder pour être heureux … Or, nous connaissons tous de nombreuses personnes qui possèdent beaucoup et sont très malheureuses … Et d’autres qui possèdent peu et dégagent un merveilleux sentiment de gratitude, d’abondance et de paix intérieure !

De plus, si vous souhaitez marcher vers votre liberté financière, l’une des étapes pour y arriver va être d’apporter une définition à votre frugalité ! Et surtout de l’associer à ce qu’elle est : un processus de libération incontournable…. Car en effet, si vous dépensez toujours plus, vous ne serez jamais libre … Et vous ne vous sentirez jamais abondant !

A lire également :

La frugalité: vers une autre définition de la simplicité

Dans nos dictionnaires, la frugalité est synonyme de simplicité, sobriété et modération. Son contraire est la gloutonnerie, la goinfrerie et la somptuosité.

La frugalité est féminine et tire son étymologie du latin frugalitas signifiant semence… 

La frugalité est donc fertile et féconde ! 

Désormais, je vous propose de réfléchir à la manière d’en semer les graines ! En effet, la frugalité étant un processus durable et économe en ressources, elle permet de semer des graines fertiles au profit de notre liberté financière !!

“La frugalité contient toutes les vertus”

de Cicéron

La frugalité, définition d’un état d’esprit tourné autour de l’être plutôt que de l’avoir

“Je n’ai rien à déclarer à part mon génie” 

oscar wilde

Connaissez- vous la pyramide de Maslow ?

C’est un outil d’analyse essentiel pour le développement personnel. En effet, la pyramide de Maslow fut théorisée par le psychologue américain Abraham Maslow dans les années 50. Il s’agit d’un procédé permettant de regrouper les besoins d’un individu ou d’un groupe en fonction de leur importance.

  • A la racine de cette pyramide se trouvent nos besoins physiologiques : Manger, boire, être en bonne santé, se loger, etc…. Pour y répondre, il nous faut dans la plupart des cas dépenser.
  • Au dessus se trouve nos besoins de sécurité : sécurité physique, de l’emploi, propriété….Pour y répondre, il faut travailler sur son sentiment de sécurité.
  • La 3ème strate concerne notre besoin d’appartenance et la dimension sociale de notre vie : notre famille, nos amis, etc…. Ce besoin nous permet de nous sentir à notre place. Il s’agit là encore d’un processus relationnel qui n’est pas obtenu par des possessions matérielles …
  • Le 4ème étage de notre pyramide est le besoin d’estime et tout ce qui répond à notre besoin d’estime, de réputation, le confiance, la reconnaissance, le statut …
  • Et enfin le chapeau de notre pyramide des besoins est le besoin de s’épanouir. Il renvoie à notre besoin d’être créatif, de mettre en valeur notre potentiel, de donner du sens à notre action.

Via cette pyramide des besoins, Maslow illustre bien le fait que les possessions matérielles nous permettent essentiellement de répondre aux besoins de base de notre pyramide. Car en effet, l’argent permet d’acheter des biens et services nécessaires à nos besoins de base ! Ensuite, le marketing a été créé pour nous faire croire que nous serons plus épanouis ou plus aimés si nous possédons le même objet que telle ou telle personne.. Ou si nous vivons de telle ou telle manière. Mais c’est un mythe ! Car ceci nous engage dans une fuite en avant dans laquelle, nous ne possédons jamais assez… Et nous nous sentirons toujours vides.. 

En effet, le bonheur et l’abondance sont des sentiments qui se travaillent et auxquels on peut accéder en couvrant uniquement ses besoins de base ! Et prendre conscience de ceci revient à se faire un merveilleux cadeau !

La frugalité, définition d’un mouvement qui nous fait réfléchir sur la course du rat

Avez-vous déjà entendu parler de la course du rat ?

Il y a un peu plus de 20 ans Robert Kiyosaki écrivait le best-seller “père riche père pauvre” dans lequel il invente le concept de course du rat… L’image est simple à comprendre: le rat est lancé dans une course effrénée dans sa roue… Ainsi, on peut la résumer de la manière suivante: plus tu gagnes, plus tu dépenses. Ou encore: monte dans le métro, va au boulot, endette-toi pour acheter ta résidence principale et acquérir tes droits à la retraite….

Et selon ce même principe si nos dépenses augmentent au même rythme que nos revenus, nous serons toujours sur le fil du rasoir et amenés à courir toujours plus vite dans notre roue … Ainsi ils sont nombreux à profiter de leur augmentation de salaire pour acheter une voiture toujours plus grosse, une maison plus grande et un emprunt plus conséquent subissant par là même un emploi non voulu … Or, si on y réfléchit, pour la plupart nous avons créé notre cage et sa porte reste ouverte !

La frugalité, via sa définition, nous amène à réfléchir au fait qu’une fois que nos besoins basiques sont comblés, nous pourrions cesser de dépenser inutilement pour concentrer notre attention et notre argent sur ce qui fait réellement sens dans nos vies :

  • être en bonne santé,
  • avoir du temps pour réaliser nos projets,
  • passer du temps avec ceux que l’on aime,
  • apprendre tout au long de sa vie et s’épanouir,
  • investir sur notre liberté … et notamment notre liberté financière…

Je me permets d’en parler d’autant plus sincèrement, que j’ai été un rat de compétition pendant des années et ai couru à une vitesse incroyable dans cette roue.. Dans mon cas, c’est l’ineptie de ma situation combinée au besoin d’écouter mon corps et de passer du temps avec ma fille qui m’a amené à ouvrir ma propre cage. Et vivre frugalement a été l’étape incontournable pour combattre la peur de l’insécurité financière qui empêche certains d’imaginer un projet de vie au service de leur liberté.

 ….

La frugalité ou l’art de se détacher de l’esprit de manque pour travailler son sentiment d’abondance.

Et si vous vous exerciez à vous sentir abondant avec l’essentiel ?

En effet, naturellement notre cerveau archaïque cherche à nous protéger pour assurer la survie de l’espèce. Or si cette fonction était honorable à l’époque où nous vivions dans la nature, elle l’est beaucoup moins aujourd’hui….

De fait, le fonctionnement notre cerveau reptilien continue de voir des dangers où il n’y en a pas…  Avez-vous remarqué que 100 % de nos peurs sont tournées vers le futur ?  On peut donc en conclure que notre tendance naturelle est de focaliser sur ce qui manque ou sur ce sur quoi nous n’avons pas prise … 

Pour nous sentir abondants, il nous faut donc éduquer notre mental pour voir l’abondance dans notre vie ! Et donc choisir consciemment de savourer le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.  

Un exercice très simple pour y arriver est celui qui vise à pratiquer les trois gratitudes le soir avant de vous coucher et le matin au réveil…Votre pensée se focalise ainsi sur le positif et le présent. Elle salue ce que vous avez plutôt que de souligner ce que vous n’avez pas encore

Rajoutez à ceci l’un des pièges les plus courants qui est celui de la normalité ! Si vous trouvez qu’il est normal d’aller bien et d’avoir ce que vous avez, vous n’êtes pas dans un état d’esprit d’abondance. Pour vous sentir abondant,  il vous faut le célébrer chaque jour !!!

Découvrez la liste d Elaine – une définition concrète de la frugalité heureuse !

Elaine San James est une femme d’affaires américaine qui un jour en a eu marre de sa vie encombrée de pressions et de choses inutiles.  Elle a alors décidé de se retirer dans une cabane où elle a écrit un best-seller qui nous invite à nous simplifier la vie !

Voici, quelques pistes proposées par Elaine pour vous aider à écrire votre propre définition de la frugalité :

  • Réduire le désordre de sa vie et devenir plus Feng Shui
  • Déménager dans un habitat simple et économe
  • Revoir ses déplacements
  • Simplifier sa garde-robe
  • Ne pas répondre au téléphone et aux sollicitations simplement parce qu’elles sont là
  • Préférer louer plutôt que d’acheter car nos besoins évoluent en permanence en fonction  de la vie
  • Se débarrasser de tout ce qui est inutile pour libérer de la place pour l’essentiel

Le plus amusant dans l’histoire d’Elaine est qu’ en écrivant ce livre et en se libérant de ses biens matériels, elle a attiré à elle une belle abondance financière liée à la vente de ce livre ! 😉

En conclusion pour vivre une frugalité heureuse et libératrice:

  • Prendre conscience de l’argent pour mieux le gérer : être frugal c’est être un fin gestionnaire !
  • Pour quelqu’un d’heureux, l’argent n’est qu’un moyen mais pas un résultat ou une fin…
  • Nos dépenses reflètent nos valeurs et nos priorités vitales alors plaçons-nous en priorité !
  • Si l’augmentation de nos revenus s’accompagne d’une augmentation de nos dépenses, nous sont jamais libres et heureux
  •  Nous comparer à d’autres nous fera toujours nous sentir pauvre
  •  Le bonheur et la richesse dépend de ce que nous sommes et pas de ce que nous avons
  • Entraînez-vous à ressentir l’abondance dans toute sa simplicité et pratiquez la gratitude à volonté !
  •  Radiographiez vos comptes et colmatez les fuites ! Vous vous en sentirez libéré et enrichi !
  •  Associez vos dépenses au temps de travail nécessaire pour les payer. La conscience du temps amène la conscience de l’argent !
  • Débarrassez-vous du superflu : il vous coûte …
  • Dépensez peu et valorisez l’épargne et l’investissement: c’est la clé de votre liberté financière !

A lire également:

Et de votre côté, avez-vous commencé à organiser votre propre définition de la frugalité ? Et êtes vous pleinement conscient que c’est un préalable à la liberté financière ?

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager !🙂

4 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.