money thérapie

Et si vous vous lanciez dans votre money thérapie ? Certes, l’argent ne fait pas forcément le bonheur mais entretenir une mauvaise relation avec lui est un chemin sûr vers le malheur… Et la plupart des personnes n’ont aucune conscience de la relation qu’elles entretiennent avec l’argent ce qui entrave considérablement leur vie et leurs réalisations ! 

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir les enseignements de la MONEY Thérapie de Cristina Benito, aux éditions Harmonie Solar, une méthode pour changer sa relation à l’argent et se simplifier la vie. Je vous en livre les principaux enseignements et vous en conseille la lecture ! Simplicité, Frugalité, Sens donné au temps et à l’argent sont au cœur de son programme et de ses réflexions ! Bref, attachez votre ceinture pour un voyage de pleine conscience appliqué à l’argent … Une belle mise en jambe sur le chemin de votre liberté financière !

Introduction à votre MONEY thérapie

Qui est Cristina Benito, l’auteure de “MONEY thérapie” ?

Née dans les une famille nombreuse modeste et matriarcale. Sa mère lui a enseigné la frugalité, la conscience de chaque dépense. Elle a commence tôt à travailler pour se payer des extras et ses études et s’oriente vers l’économie. A la sortie de ses études, elle décroche son premier emploi dans une société de gestion de portefeuille puis continue pendant de nombreuses années dans le monde de la finance avant d’intégrer le secteur public comme contrôleuse puis au ministère des finances. 

Une fois qu’elle eut accompli ce qu’elle souhaitait professionnellement, elle décide d’un changement radical de vie et se met à voyager et faire des petits boulots en parallèle de l’écriture de son livre sur la relation à l’argent : MONEY Thérapie

Du tabou à la conscience : pourquoi avons-nous tant de mal à parler d’argent et besoin d’une money thérapie ?

Les cultures latines partagent la difficulté à parler d’argent : c’est un véritable tabou sociétal… Pour la plupart, nous n’en avons pas entendu parler dans nos familles…Ni à l’école d’ailleurs…Or, parler d’argent, en particulier avec soi-même est le premier pas vers la réconciliation. Pour ce faire, il faut s’extraire de l’idée que parler d’argent est “sale” et compenser le fait que nos parents n’aient pas fait notre éducation financière.

Au delà de la question de l’éducation, notre malaise a été renforcé depuis notre enfance par les contes et les religions. Ainsi, rappelez-vous …Dans la plupart des histoires que nous lisions enfants, le riche était cruel et avare et le pauvre gentil et solidaire… Et dans la religion ? L’Évangile selon St Mathieu nous indique « qu’il est plus difficile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer au royaume de Dieu” … Eloquant ! ….

Or, l’argent n’est ni bon ni mauvais et une personne qui en gagnera multipliera d’autant sa capacité à impacter positivement le monde si elle le souhaite !

Le miroir de l’argent ou les 5 attitudes que nous entretenons vis-à-vis de l’argent:

Cristina Benito distingue 5 profils qui nous nuisent dans notre relation à l’argent:

  • le pyromane: il/elle a besoin de brûler l’argent le plus vite possible qu’il en ait beaucoup ou non. Ce comportement cache une insatisfaction vitale.
  • le généreux compulsif: il/elle donne aux autres ce qu’il a en excédent. Souvent ce comportement est caractéristique des personnes qui ont manqué d’attention ou d’amour enfant et cherchent à “acheter” l’amour des autres au moyen de dons maladifs.
  • le névrosé de la pauvreté: il/elle se prive de la prospérité en ne laissant pas l’argent venir jusqu’à lui.. Il pourrait gagner de l’argent avec ses talents mais préfère s’en détourner et préserver sa “pureté”. De nombreux artistes connus rentrent dans ce profil…
  • la fourmi: épargner est une bonne chose mais l’accumulation n’est pas une fin en soi et la fourmi n’épargne pas pour réaliser un projet qui améliorera son futur mais pour agir contre sa peur de manquer.
  • l’autruche: il/elle considère l’argent comme un mal avec lequel il faut cohabiter et le traite avec aversion et désintérêt.

Mais alors, où vous situez-vous ? 😉  L’identifier est un bon préalable pour libérer votre relation à l’argent.

Peut-on changer notre psychologie de l’argent avec une money thérapie ?

Oui, et les pistes pour y arriver sont les suivantes:

  • Le simple fait de prendre conscience de l’argent nous permet de mieux le gérer. Et c’est sur ce principe de “pleine conscience » que se base la méthodologie de “money thérapie”.
  • Pour un être humain heureux, l’argent n’est qu’un moyen, pas une fin.
  • Nos dépenses sont une radiographie de nos valeurs et nos priorités vitales.
  • Si l’augmentation de nos revenus s’accompagne d’une augmentation de nos dépenses, nous ne serons jamais libres.
  • Nous comparer avec ceux qui ont plus nous fera toujours nous sentir pauvres. 
  • Le bonheur dépend de ce que nous sommes, pas de ce que nous avons.

Et sans plus attendre passons en revue les 3 étapes de votre MONEY Thérapie 😉

Etape 1 de votre money thérapie: Comment générer de l’argent

A la sueur de ton front : pourquoi travailler plus ne signifie pas forcément gagner plus….

Les générations précédentes ayant vécu des périodes de privation, elles ont ancré en nous l’idée qu’il faut travailler beaucoup et dur pour gagner son pain. Or, est-ce toujours une réalité ? NON et toutes les statistiques le prouvent … Les pays qui travaillent le moins d’heures à l’année sont ceux qui ont la plus grande productivité au monde et le meilleur indice de richesse par habitant… De même, les métiers les mieux rémunérés ne sont pas les plus “durs” au monde….

Dès lors, quelles sont les bonnes pratiques pour se concentrer sur ce qui génère de la valeur et ne plus s’épuiser :

  • Bannissez le micro management, c’est-à-dire, arrêtez de consacrer votre temps aux choses secondaires au lieu de vous occuper de l’essentiel… Ceci induit une perte de temps, d’énergie et au final d’argent….Déléguez donc ce qui peut l’être pour vous focaliser sur les tâches sur lesquelles vous générez de la valeur
  • Appliquez la loi de Pareto: identifiez les 20 % de votre vie qui produisent 80 % des résultats que vous obtenez vous permettra d’alimenter ce qu’il y a de meilleur en vous … Et entreprenez à partir de votre zone de génie !
  • La meilleure façon de gagner de l’argent est de vendre des résultats et non de céder notre temps. Vous pouvez combiner le mode “vente de temps” avec celui “vente de résultats” jusqu’à ce que les bénéfices de votre seconde source de revenus prennent le pas… C’est une belle manière d’être zen pour engager sa transition professionnelle et cesser de s’épuiser.

Gagner du temps: c’est investir dans la devise la plus rentable du monde !

Prendre conscience du temps est égal à prendre conscience de l’argent. Les fuites de temps se convertissent instantanément en fuite d’argent alors comment améliorer notre rapport au temps et donc à l’argent ?

Les pistes : 

  • Réservez vous une demi-heure tous les matins pour organiser votre journée: ce sera un investissement très rentable !
  • Chaque fois que nous achetons quelque chose, nous payons avec notre temps donc avec notre vie.. Il est important d’avoir pleinement conscience de cela pour libérer notre rapport à la consommation et au temps… Commencez à y réfléchir et à évaluer le nombre d’heures de travail que vous coûte ce que vous achetez !

Pratiquez le minimalisme vital ou pourquoi posséder moins de choses permet de gagner plus

Le minimalisme c’est se défaire de ce qui n’est pas nécessaire pour vivre heureux avec l’essentiel. Ceci laisse de l’espace pour accueillir plus de temps, plus d’énergie, plus de créativité…

Les pistes:

  • L’argent est une énergie, faites-en bon usage
  • Mieux vaut avoir moins et de qualité que beaucoup de choses qui encombrent l’espace et génèrent des dépenses et des soucis
  • Avoir plus que ce dont on a besoin coûte du temps et de l’argent
  • Le bonheur c’est naviguer entre ce que l’on veut et ce qui est véritablement nécessaire !

Le cercle d’influence: Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais ce que tu gagneras …

Les gens qui réussissent mènent toujours plusieurs projets de front de réseautent. Une étude menée au Canada sur 5000 personnes prouve que doubler le nombre de nos amis produit le même effet sur notre bien-être que d’augmenter nos revenus de 50 %. 

Les enseignements de votre money thérapie: 

  • Notre réseau a une influence sur notre réussite. 
  • Ne jamais sous estimer la personne qui est devant nous aussi modeste que soit sa position
  • Ecouter attentivement et s’intéresser sincèrement à l’autre sont les meilleurs multiplicateurs de contacts et d’opportunités de rencontre avec ceux que nous pourrons aider
  • Celui qui aide d’entrée de jeu se donne plus de possibilités de recevoir ensuite
  • Revenir aux moyens traditionnels, est une façon sûre de faire la différence et d’établir de “vraies relations”
  • Le networking est un muscle social que l’on peut entraîner. Alors commencez sa musculation !

Qui donne reçoit … ou l’effet retour de la générosité

Nous avons tous vécu le bonheur d’aider et de donner ! Et les études psychologiques montrent que les personnes altruistes sont moins stressées, sécrètent plus d’endorphine et ont moins de conflits avec les autres. 

Les enseignements de Money thérapie: 

  • Prouver que nous avons la capacité d’améliorer le monde est la meilleure publicité que nous pouvons faire de nous mêmes !
  • Il faut savoir recevoir en retour et penser que recevoir est plus honteux que donner est une idée fausse. Ce sont les 2 faces d’une même pièce ! Entraînez-vous donc à donner et recevoir !

Conclusion sur les 3 lois de la génération de « Money thérapie »:

  • L’argent ne se gagne pas en travaillant plus longtemps, mais en libérant du temps pour réfléchir à de nouvelles opportunités
  • Débarrassez-vous de tout ce qui est inutile pour pouvoir vous concentrer sur l’essentiel
  • La qualité de vos relations détermine vos chances de succès

Etape 2 de votre money thérapie: Comment conserver l’argent

Nos initiatives pour gagner plus ne servent à rien si nous ne prenons pas en même temps le contrôle de nos dépenses et nous ne les optimisons pas. La manière la plus facile d’augmenter votre argent disponible est l’épargne. Les sommes que nous cessons de gaspiller deviennent ainsi un patrimoine et une ressource….

Faites la radiographie de vos finances

Comme pour la méditation, la prise de conscience de ses finances c’est d’avoir pleinement conscience de ce qui entre et de ce qui sort !

Les préconisations:

  • Calculez vos rentrées d’argent et vos dépenses est indispensable pour améliorer votre économie personnelle. Certains programmes et applications vous y aident ! Utilisez-les sans modération !
  • Avant l’achat de sa résidence principale, évaluer la charge globale, les risques et les éventuelles difficultés à la revente plus tard … Acquérir sa résidence principale peut être un obstacle à sa liberté financière. Ainsi, assumer le remboursement de crédit dont les mensualités dépassent 30 % des revenus de la famille ou qui s’étalent au-delà de 25 ans se révèle, d’emblée, une opération problématique. Dès lors, le “bon moment” pour acheter le logement dans lequel nous pouvons vivre est le moment à partir duquel nous pouvons nous le permettre ..
  • Une voiture neuve perd environ 20 % de sa valeur quand elle sort de chez le concessionnaire, et elle continue de se dévaluer rapidement. Réfléchissez donc à vos modes de transports et limitez vos déplacements !
  • Il faut se montrer très prudent avec des achats impulsifs exécutés en 1 clic. L’immédiat répond rarement au besoin. Tournez 7 fois votre doigt sur votre souris avant d’acheter !

Attaquez-vous aux dépenses termites : ces faux frais qui dévorent lentement et sûrement votre budget …

“Prends garde aux dépenses: une petite fuite fait sombrer un grand bateau” 

Benjamin Franklin

Tous ces petits grignotages mensuels additionnés représentent à la fin du mois une saignée économique à juguler pour pouvoir épargner ! Nommons les : cafés, apéros, snack, repas à l’extérieur, abonnements inutiles, frais bancaires, lotos, jeux, cigarettes….

Les dépenses termites sont responsables de gros trous dans nos budgets. Une fois identifiées, s’en passer et les remplacer par des habitudes plus saines…  Ceci génère à la fin de l’année une épargne considérable que l’on peut dédier à de vrais projets. De plus, acheter ne rend pas heureux, la consommation laisse souvent mauvaise conscience et un sentiment de vide …

Les changements à introduire dans le cadre de votre money thérapie:

  • Il est indispensable de distinguer la dépense utile et nécessaire de l’achat impulsif
  • La dépense la plus absurde est celle qui est faite pour impressionner les autres
  • Evitez le shopping et laissez reposer la décision avant de faire une dépense importante … Ceci est l’assurance d’un achat raisonné
  • Tout ce dont nous n’avons pas besoin et qui ne nous servira pas longtemps nous coûtera cher au bout du compte
  • Passer plus de temps à la maison et cuisiner est une bonne piste pour commencer à économiser.

Nous avons hérité des idéaux de consuméristes et des croyances au progrès chères à la société d’après-guerre, le monde actuel a été bâti par des adultes, qui dans leur jeunesse ont connu les privations, la peur, la faim. Donc naturellement, ils se sont efforcés de les épargner à leurs enfants et petits enfants avec comme mots d’ordre développement matériel, avoir, consommation”

Marithé Couchevellou, psychothérapeute

Enclenchez le plan détox de vos finances ou comment assainir les gros chiffres …

Avec une stratégie pertinente, on peut les réduire de 20 à 25 % ses dépenses:

  • Savez vous que d’après les études, le gaspillage alimentaire touche 21 % des aliments achetés en France ? Faites donc une liste de courses et vos menus de la semaine …
  • Pratiquez le Kakeibo, l’art d’économiser à la japonaise. Cette méthode promet 35 % d’économies mensuelles…Vous affectez des montants en liquide dans des enveloppes. Vous serez ainsi obligé de vous y tenir … Et vous vous prendrez au jeu !
  • En finir avec les dettes toxiques est obligatoire pour améliorer nos finances. Il est  bien plus satisfaisant de payer d’abord et de profiter ensuite, plutôt que l’équation inverse …
  • Une économie personnelle saine implique d’économiser 20 % de ses revenus pour des projets à moyen ou long terme
  • Planifier et bien se renseigner sur la fiscalité peut permettre de bénéficier de crédits d’impôt : ne fuyez pas le sujet !
  • De nouvelles rentrées d’argent ne doivent pas entraîner de nouvelles dépenses. Elles doivent augmenter l’épargne qui améliore durablement notre niveau de vie.

Prenez du bon temps même sans argent !

Les moments heureux évoqués aux dernières heures de la vie portent toujours sur des expériences vécues et partagées avec les personnes qu’on aime et pas sur des choses possédées. Or, ceci ne coûte rien… Voila donc le meilleur des arguments pour revoir votre mode de consommation et avancer dans les étapes de la liberté financière…. Ainsi, l’argent n’intervient pas dans la majeure partie des moments forts de l’existence …

De plus, de nombreuses personnes ont vécu une partie de leur vie de troc et témoignent de la richesse de cette expérience dans leur vie ! Rappelez-vous que la frugalité n’est pas la pauvreté ! C’est pratiquer la gratitude de ce que nous avons et être libre de son mode de consommation.

Et enfin, prendre soin de soi … c’est Investir dans notre santé ! Et c’ est le meilleur placement que nous puissions faire !

Conclusion sur les 3 lois de la conservation de votre money thérapie:

  • Ce qui compte ce n’est pas combien vous gagnez mais ce que vous réussissez à garder.
  • Les petites fuites finissent par vider le réservoir
  • L’épargne est le ticket pour la liberté

Etape 3 de votre money thérapie: Comment multiplier l’argent 

“Vous n’aurez qu’un petit nombre de choses bien à faire dans la vie à partir du moment où vous ne faites pas trop de choses mal… Il n’est pas nécessaire de faire des choses extraordinaires pour avoir des résultats extraordinaires.”

Warren Buffet

Connais toi toi-même comme investisseur ! ou comment élaborer un plan de finances personnelles

Connaissez vous les grands principes fondamentaux pour déterminer votre profil d’investissement ?

  • Vos investissements dépendent de qui vous voulez être et de comment vous projetez de vivre à moyen et à long terme…. Prenez le temps d’y réfléchir en amont… 
  • Ne pas avoir de plan est financièrement un très mauvais plan….
  • Chaque objectif prioritaire doit s’accompagner d’une date butoir
  • La rentabilité d’un placement est tributaire du risque: plus on est prêt à perdre, plus on peut gagner !
  • Les émotions sont de très mauvaises conseillères en matière d’investissements… Il faut avoir un plan, et s’y tenir !
  • Le profil d’investisseur est l’équation entre un profil d’investisseur et une plus ou moins grande peur du risque

Mais alors, quelle est votre stratégie ?

Nombreux pensent que commencer à investir en bourse quand on est débutant est très compliqué et très risqué.. Qu’il faut acheter et vendre tout le temps et que c’est réservé à des personnes très fortunées. Il n’en est rien … Par contre, ça nécessite de s’y former en amont. Et les “supports” pour commencer à multiplier votre argent sont nombreux: les rentes fixes (ou obligations), les rentes variables (actions), l’immobilier, le crowdlending, l’or, l’investissement au capital d’entreprises nouvelles, les cryptomonnaies … 

Dans tous les cas, la règle d’or du bon investisseur est de n’investir que dans ce que l’on connais et que l’on comprend ! De même, tout investissement connait une part de risque quel qu’il soit … Ne sombrez-pas dans les 6 erreurs à éviter quand on souhaite investir !

Faire travailler son argent grâce à la magie des intérêts composés et diversifier !

Avoir un plan d’épargne n’est pas suffisant! Compte aussi la manière dont on investit ses économies. Là encore, quelques grands principes sont à rappeler:

  • Les fonds gelés sous le matelas ou sur un compte courant perdent de leur valeur sans que nous nous en rendions compte par le biais de l’inflation. Ne rien faire nous expose donc à la certitude d’une dévalorisation de notre épargne dans le temps…
  • La zone de confort finit par nous enliser dans l’inertie et l’inconfort …
  • Les intérêts composés ont un effet multiplicateur qui explique que les investissements à long terme même de petites sommes soient rentables, d’où la croissance des portefeuilles boursiers.
  • Penser sur le long terme permet de mieux profiter du moment présent et de se détacher des cycles économiques
  • Tout investissement requiert d’étudier 3 facteurs essentiels: le risque, la liquidité et la rentabilité
  • Les fonds indexés (ETF-Trackers) permettent d’investir de petites sommes, de faire jouer la magie des intérêts composés et de diminuer les frais
  • Les bulles spéculatives commencent quand les individus laissent libre cours à leurs émotions: N’investissez pas si vous ne savez pas maîtriser les votres !

Investir sur soi et sur sa money thérapie !

“Vous êtes le meilleur actif et de loin … Tout ce que vous investissez sur vous même vous le récupérez multiplié par dix“

Warren buffet

Chaque personne est une entreprise dont la valeur peut se multiplier. La vraie limite est ce que l’on est prêt à faire pour soi.

Dix conseils pour investir sur soi:

  • Fixez-vous des objectifs
  • Fiez-vous à votre intuition
  • Investissez du temps dans votre créativité
  • Investissez dans la construction de la confiance en soi
  • Lisez des essais et des livres pratiques
  • Assistez à des séminaires et à des ateliers
  • Prenez soin de votre santé
  • Décidez d’être heureux
  • Dressez la liste de vos envies
  • Faites vous accompagner: investissez dans un coach

Conclusion sur les 3 lois de la multiplication de votre money thérapie

  • Définissez vos objectifs de vie !
  • En matière de finances, les émotions sont les pires conseillères !
  • La diversification est le vaccin contre les ravages du risque…

J’espère que cette money thérapie aura généré de la valeur dans votre vie et rappelez vous : l’argent n’achète pas l’amour, ni la tranquillité d’esprit, ni les amis. Il ne permet donc pas d’acheter le meilleur de la vie …. Par contre, il permet d’impacter positivement le monde en menant à bien notre mission et notre vie en réalisant nos envies ! Et n’hésitez pas à partager sans modération le meilleur de cette money thérapie ! 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager !🙂

Tags:

28 Responses

  1. Super article ! Bravo Ophélie!
    J’ai particulièrement bien aimé le cercle d’influence… Pas toujours facile a appliquer, il faut rejoindre des communautés qui ont les même objectifs et aller vers le gens.
    Perso je vais sur des groupes Facebook, des formations, des forums et je planifie de faire plus d’événements ^^

  2. Waou ! Je trouve ton article génial. J’aime « L’argent ne se gagne pas en travaillant plus longtemps, mais en libérant du temps pour réfléchir à de nouvelles opportunités ». Non seulement je le répéterai mais en plus je l’appliquerai davantage car j’ai déjà commencé.
    Encore merci

  3. Merci pour cet article qui apporte beaucoup de valeur et indique de manière précise toute la démarche à suivre pour gagner en liberté financière. Chacune des étapes est détaillée et explique vraiment bien ce qu’il est possible de faire pour chacun en fonction de sa situation.

  4. Rien que le titre fait déjà effet ‘la monnaie thérapie ». J’essaie de pratiqué certains conseils que tu donnes, mais ce n’est pas toujours facile, on est tellement sollicité par les médias et des fois mon entourage. A moi , de prendre du recul et ne pas faire des achats compulsif. Je dois apprendre a apprécié ce que j’ai.

  5. Super intéressant et pas mal de croyances déconstruites avec ton article comme « il faut travailler dur pour gagner de l’argent » et « les riches = méchants, les pauvres = gentils » !
    J’ai fait le travail sur les dépenses termites il y a quelques années et ça a changé mes finances 🙂

  6. Excellent article !
    Il est vrai que pour beaucoup nous sommes conditionnés par nos grands-parents, ou parents, qui ont connu le manque, la peur et qui ont travaillé dur pour pas grand chose. Et que nous ne sommes même pas conscient que ce n’est pas notre réalité !
    J’ai du mal de m’identifié dans un des 5 profils énoncés. Il doit en avoir d’autres peut-être.
    Je suis d’accord avec le fait que l’argent est une énergie. C’est difficile à croire, et c’est nouveau pour moi, mais plus vite on intégre cela, et plus vite l’argent sera moins tabou et plus en abondance à mon avis.

  7. Excellent article très riche !
    Le cercle d’influence est primordial, je l’ai remarqué par différentes expériences et il est logique de le retrouver dans l’aspect financier de nos vies. Je ne m’étais pas vraiment posé la question alors qu’en fait elle est essentielle !

    Autre chose qui m’a interpelé est le Kakeibo haha! Je vais m’y intéresser

    Merci beaucoup pour ce partage !

  8. Bonjour Ophélie,
    Je ne connaissais même pas le concept mais cela parait si logique après lecture!
    Je vais creuser le sujet, merci pour ton article.
    Bonne journée,

  9. Merci pour cet article plein de bon sens! Je vais me pencher sur mes dépenses thermites. Je vais peut-être avoir de belles surprises! Changer ses habitudes est sans doute le plus difficiles sur ce chemin!

  10. Bonjour Ophélie,
    Je ne connaissais pas la money thérapie. Je vais d’ailleurs lire le livre.
    Cependant j’étais conscient de certaines chose comme le fait que l’argent est une énergie et que l’on en fait ce qu’on désire, qu’il n’achète pas tout et que les croyances limitantes nous empêchent de gagner de l’argent.
    Comme tu le dis très bien, le meilleur investissement est d’investir en soit pour lever les blocages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.