investir son argent 6 erreurs

Vous êtes décidé à investir votre argent et souhaitez connaître les 6 erreurs à éviter absolument pour démarrer zen dans l’investissement. Et bien, c’est parti ! Je vous dévoile tout ceci pour que votre marche vers la liberté financière soit une promenade du dimanche et pas une traversée du désert ! 😉

Erreur 1: Ne pas comprendre ce dans quoi on investit son argent et faire dans la complexité…

Combien de temps avez-vous passé sur les bancs de l’école ? Et combien de temps et d’argent avez-vous consacré à votre éducation financière ? Voici les seuls arguments qui devraient vous donner envie de passer à l’action et d’investir dans votre éducation financière…

Nombreux sont ceux qui pensent que leur banquier ou leur conseiller financier est meilleur juge qu’eux en matière de gestion de leur propre argent. Certes, il est primordial de se renseigner et se faire conseiller mais il vous faut avoir développé votre sens critique pour mettre en oeuvre votre propre stratégie.

Beaucoup de gens utilisent les conseillers financiers comme soutien et paient des dizaines de milliers d’euros au cours de leur vie pour n’avoir pas consacré quelques heures à se former à l’investissement.

Ramit Sethi

Pourquoi gérer l’argent serait-il complexe ? Une bonne solution est une solution simple et efficace …Ca tombe bien car les stratégies qui produisent les meilleurs effets en finance, sont les plus simples et les plus passives…

Le saviez vous ? Warren Buffet, l’un des investisseurs les plus connus au monde, vante la constitution d’un portefeuille basé sur un indice répliquant les performances des 500 plus grosses entreprises américaines et quelques obligations… La meilleure stratégie en bourse étant le Dollar Cost Average, c’est-à-dire, investir le plus régulièrement possible une petite somme, s’en détacher et laisser le temps et la magie des intérêts composés faire le reste … Les solutions les plus simples sont donc les plus puissantes !!

Il n’est pas nécessaire de faire des choses extraordinaires pour obtenir des résultats extraordinaires.

David Swensen

Erreur 2 : Se focaliser sur le rendement, vouloir “faire un coup” et s’enrichir rapidement… 

Mais qu’il est tenace le mythe de la Française de jeux … Croire que gagner de l’argent relève de la chance et d’un jeu…

Et bien,  investir, ce n’est pas jouer aux jeux de grattage ou au casino … C’est acheter des actifs sous évalués et attendre qu’ils s’apprécient en récoltant tranquillement les fruits du temps …. C’est donc adopter la sagesse du jardinier qui observe avec philosophie les saisons défiler…

Certes, c’est peu vendeur dans une société de l’immédiateté et de la satisfaction des besoins à tout prix … Et pourtant, investir c’est avoir une vision durable des choses, les avoir étudiées au préalable et comprendre pourquoi ce qu’on achète s’appréciera dans le temps….

Vous venez de la comprendre… En matière d’investissement, vos meilleurs alliés sont le temps et la patience ! La liberté financière est une marche de fond et pas une course de vitesse. 

L’investisseur individuel devrait toujours agir comme un investisseur et non comme un spéculateur.

Benjamin Graham

 Erreur 3 : S’endetter pour investir quand on n’en a pas les moyens …

N’investir que l’argent dont on n’a pas besoin pour vivre à court terme et qu’on est prêt à perdre : ceci est une règle d’or… En effet, vouloir être libre, c’est passer par les 4 étapes de la liberté financière. Vous devrez notamment vous constituer un “fond d’urgence” (6 mois de charges épargnées)  pour être sur/e de “dormir sur vos deux oreilles”…

Une fois constitué ce fond d’urgence, vous pourrez transformer votre capacité d’emprunt en un ou des projets immobiliers qui dégagent un cash flow positif !

Vous pourrez également investir de petites sommes régulièrement pour commencer à faire valoir le principe magique des intérêts composés !

Erreur 4 : Investir sans se donner d’objectifs et ne pas savoir quel sens on donne à son argent ….

Quel est votre objectif ? Vous constituer une retraite ?  Transmettre à vos enfants ? Lever le pied professionnellement ? Développer des revenus passifs ? 

Mais encore ? Vous souhaitez augmenter votre train de vie, voyager, etc… Changer le monde et investir dans des choses qui y contribueront ?

Il n’y a une personne sur terre qui ait les mêmes aspirations…

Quelle est votre vie idéale ? Combien cette vie idéale vous coûterait-elle ? 

En matière d’investissement et de retour sur investissement, il est capital de dessiner la vie que vous souhaitez avoir. En effet, nous avons le sentiment “d’avoir réussi” quand nous avons des objectifs et avançons chaque jour vers eux. Rien de fulgurant mais la tenue d’un cap, la mise en place de routines et le fait de célébrer vos victoires sont des éléments essentiels pour marcher vers la liberté financière.

Erreur 5 : laisser nos émotions prendre le dessus est la pire des erreurs quand on décide d’investir de l’argent

Notre plus grand biais comportemental en matière de gestion d’argent est nos émotions. Le grand public connaît peu la finance comportementale dont les fers de lance sont Richard Taylor et David Kahneman.

Devenir investisseur et savoir s’en libérer et adopter des pratiques contre intuitives: acheter quand tout le monde vend …. Ne surtout pas céder à la panique et vendre quand les indices de peurs sont les plus hauts … . Il faut donc se détacher de la masse et ne pas douter ! En êtes-vous capable ?

Nos principaux biais comportementaux sources d’erreurs pour investir son argent:

  • le comportement moutonnier: 1000 opportunités d’investissement se présentent chaque jour. Face à cela, la majeure partie des investisseurs vont suivre ce que les autres font de peur de louper « la bonne affaire » … Ne faites jamais cela !
  • le biais d’ancrage : les investisseurs se focalisent sur ce qu’ils ont connu et partent du principe que les performances passées se reproduisent dans l’avenir. Et bien sachez que nul ne peut prédire l’avenir… D’où la nécessité de se couper des “bruits du marché”.
  • l’excès de confiance: vous avez réalisé des gains dernièrement. Vous risquez d’être tenté de dépasser vos objectifs et prendre plus de risques que prévu initialement …
  • le biais d’auto-complaisance: penser que si vous perdez c’est lié à des éléments externes dont vous êtes victime …
  • l’aversion aux risques et aux regrets: nous vivons des émotions plus intenses en cas de perte que de gain. Ainsi, on peut parler de « biais de négativité ». C’est ce biais qui a été rendu célèbre dans de nombreux films et qui pousse ceux qui ont perdu à vouloir absolument “se refaire”… Et à augmenter leurs pertes….

Erreur 6: Placer tous ses œufs dans le même panier et oublier de DIVERSIFIER

Dernier mythe: celui du meilleur investissement ! Et bien sachez qu’il n’y en a pas … Et que le meilleur investissement est d’investir sur soi-même puis sur une stratégie hyper diversifiée !!!

Pourquoi ? car quand les actions baissent, l’or et les obligations montent…. Quand les valeurs technologiques et la crypto plongent, les valeurs refuge grimpent… Diversifier c’est la règle d’or !! C’est la garantie de votre tranquillité d’esprit quels que soient les cycles économiques ! 

Ne pas être dépendant d’une seule source de revenu, miser sur ce qu’on appelle des actifs décorrélés (c’est à dire qui réagissent différemment en fonction de la santé de l’économie)… Ne pas investir sur une seule zone géographique en immobilier… Là est la recette de la liberté financière. De plus, c’est la garantie de votre quiétude personnelle … Et être zen, ça n’a pas de prix !!! 😁

Conclusion : les bonnes pratiques 

  • Se former, faire ses propres recherches et prendre ses propres décisions
  • Résister aux tendances et aux rumeurs des marchés 
  • Apprendre de ses erreurs 
  • Fixer des règles de décision et s’y tenir 
  • Définir ses objectifs et ses valeurs et choisir des investissements qui correspondent
  • Investir sur le long terme pour ne pas craindre les cycles économiques !

C’est fait ! Vous maîtrisez la recette du succès ! Alors qu’allez vous en faire ? Quel est donc ce projet dans lequel vous souhaitez vous lancer ? Et vos objectifs, quels sont-ils ?

Surtout n’hésitez pas à partager sans modération !!!!

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager !🙂

12 Responses

  1. Je partage à totalement tous vos conseils !! Personnellement j’ai toujours été convaincu que la patience était la plus grande vertu. Par contre, aujourd’hui j’envisage de me faire conseiller par un spécialiste en fiscalité, non pas pour ne pas m’être formé, mais bien car c’est un autre métier spécifique.

  2. Complètement d’accord avec ces dangers !
    Juste une chose, quand tu dis « Ne pas investir sur une seule zone géographique en immobilier », je trouve qu’il n’y a pas que le facteur de la diversification a prendre en compte. En terme de gestion, contacts, temps de recherche c’est beaucoup plus intéressant d’investir en immobilier proche de chez soit..
    Rien n’empêche de diversifier autrement, via la fiscalité, les type de biens, les profils des locataires…
    Qu’en penses tu ?

  3. Bonjour Ophélie,
    Je te rejoins sur l’ensemble des points
    Concernant la diversification, il faut à mon sens diversifier quand il y a un montant suffisant et que cela représente un risque. Quand on commence, il est difficile de se diversifier et je pense qu’une diversification trop rapide s’apparente plus à de la dispersion.
    Difficile de choisir quand et dans quoi se diversifier.

    Fabien

  4. Merci, ces conseils me semblent en effet précieux, et être la base !
    Perso, je m’étais renseignée pendant plusieurs années auprès d’un gars qui vendait des formations à l’immobilier, très sérieux. Au final, je n’avais quand-même jamais suffisamment pour avoir un matelas de sécurité (pas de revenus réguliers) donc compliqué à mettre en oeuvre, et aussi, je me suis rendue compte qu’investir juste pour investir ne me passionnait pas et me demandait trop de compétences qui ne m’intéressaient pas en fait. Finalement, sécurité et liberté sont-ils compatibles ? Se constituer une rente par sécurité amène la liberté financière mais est-ce de la vraie liberté ? C’est une vraie question à laquelle je n’ai pas de réponse.

    • Bonjour,
      La vraie liberté c est de pouvoir mener librement ce qui fait sens pour nous.. l immobilier est adapté plutot pr les gens en cdi temps plein.. ce qui n est a priori pas ton cas… Il existe plein d autres choses qui dans la durée peuvent produire beaucoup mais par contre c est ds la durée …je te laisse regarder dans rubrique investir le crowdlending, la bourse, la crypto.. plus leger a mettre en oeuvre que d acheter un bien immo !

  5. Je suis entièrement d’accord avec ses 6 conseils qui me semble essentiels … Pour ma part je porte une attention particulière sur le sens et l’ancrage que mes investissements m’apportent, et pour cela je choisi des conseillers avec lesquels je partage les mêmes visions et valeurs de vie … Au final l’investissement et l’argent ne sont qu’un moyen parmi tant d’autres de se sentir heureux sur son chemin de vie …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.