comment investir son argent

Comment investir judicieusement son argent pour marcher vers sa liberté financière ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ? Personnellement, on me la pose souvent… !!!

 En général, j’y réponds de la manière suivante :

  • Le meilleur investissement est d’investir sur soi-même… et sur tout ce qui nous permet d’apprendre, de lever nos blocages et de nous transformer positivement ….
  • Puis de mettre en place son fond d’urgence pour être zen avec l’argent (3 à 6 mois de charges placés sur des livrets ou des placements facilement liquidables)
  • Et enfin de se former, définir son profil, son plan d’actions … 
  • Pour commencer enfin à entreprendre, investir et gravir une par une les étapes de la liberté financière

On est donc sur une course de fond et pas sur une course de vitesse … De plus, rappelez-vous que gagner de l’argent rapidement est un mythe assez préjudiciable que vous feriez mieux de vous sortir de la tête… Et de le remplacer par l’idée que vous méritez le meilleur et que vous allez mettre en place une somme de petites actions… dont le cumul, avec l’aide du temps, va produire de grands résultats ! 😉

Sans plus attendre, je vous détaille tout cela car il existe de nombreux supports d’investissements qui seront différents selon votre profil et vos aspirations… Et attendez-vous à être un peu caricaturé(e) car sachez que vous êtes profilé(e) … Et oui ! Même si nous aspirons tous à être libres et uniques, les experts en intelligence financière nous ont fait rentrer dans des cases … Et en fonction de votre profil, vous serez tout naturellement conduit(e) vers une stratégie et des solutions d’investissements adaptées à votre profil… C’est finalement une belle manière de gagner du temps pour savoir comment investir son argent !

Testez sa tolérance au risque pour savoir comment investir son argent

L’Autorité des Marchés Financiers française (AMF) a mis en place un test pour que vous puissiez évaluer votre appétit ou aversion au risque … Je vous conseille de le réaliser avant toute autre démarche. C’est une précieuse indication pour savoir comment investir son argent.

> Réaliser le test de l’AMF (autorité des marchés financiers) pour évaluer votre profil d’investisseur

Maintenant que vous avez réalisé ce test, je me permets quelques bémols… En effet, dans la majeure partie des cas, si vous êtes novice, vous allez être sur une aversion totale au risque ! Il va vous falloir faire un travail sur vous même pour accepter que la valeur des choses puisse varier dans le temps et que vous soyez plus exposé(e) au risque en ne faisant rien qu’en investissant. Et je vais vous y aider par les réflexions suivantes…

Ainsi, il est difficile d’imaginer que la valeur des choses évolue quand on a pratiqué uniquement l’épargne et les placements classiques de type livrets, comptes épargne, etc … Mais sachez qu’en gardant de l’argent sur ce type de produits d’épargne, la valeur de votre argent diminue car la rémunération qui vous est proposée est inférieure à l’inflation. Une bonne habitude de gestion est donc de ne garder sur des produits d’épargne que des sommes destinées à des projets à court-terme.

Vous venez de le comprendre : si vous n’investissez pas, vous acceptez que votre argent perde de sa valeur avec l’inflation… En conclusion : ne rien faire, c’est signer pour perdre… Et personnellement, je n’aime pas perdre et savoir que c’est dû à mon inaction… J’avoue que ceci génère chez moi un grand sentiment de frustration. Je vous laisse voir de votre côté comment vous ressentez les choses. Quand j’ai personnellement calculé ce que me coûtait annuellement mon inaction, ça a été une grande source de motivation pour investir ce montant dans différentes formations et programmes de mentorat sur la gestion de l’argent. Et le retour sur investissement a été immédiat !

Souriez… Vous êtes profilé(e) ! Partir de son profil pour savoir comment investir son argent à partir de ses besoins

Attention, attendez-vous à être caricaturé(e) ! En effet, les experts de la liberté financière, ont établi des profils types auxquels correspondent des actions prioritaires qui vous permettront de savoir comment investir son argent le plus judicieusement !

Alors, voyez cela comme un jeu …. Et jouons à « qui est-ce » !

Le/la fonctionnaire

Vous avez choisi votre profession par vocation au démarrage. Mais votre motivation s’est brisée sur les rochers de l’inertie… Vous avez signé pour la sécurité de l’emploi et aujourd’hui vous vous sentez englué.

La bonne nouvelle, est que les banquiers vont vous accueillir à bras ouverts ! Et que le levier de l’emprunt bancaire peut vous mettre très rapidement sur la route de la liberté financière… Les supports à privilégier : l’immobilier, l’entreprenariat et les valeurs refuges (métaux précieux, obligations… )

Par contre, il va vous falloir opérer un certain nombre de transformations au préalable :

  • muscler votre culture financière,
  • apprendre à entreprendre et investir,
  • vous libérer de la peur de manquer et du sentiment d’insécurité financière.

Le bon père ou la bonne mère de famille

Vous êtes salarié(e), vous avez de bons revenus et une situation stable ! Un conjoint, des enfants… Bref, tous vos voyants sont au vert et vous cochez toutes les cases ! Vous avez tout et pourtant vous cherchez un nouvel élan ! Vous êtes le plus souvent propriétaire de votre résidence principale et êtes en passe d’en finir le remboursement. Sur le papier, rien de plus simple que de changer les choses et vous réinventer, et pourtant, vous n’osez pas…

Pour marcher vers votre liberté financière, il va vous falloir :

  • Sortir de votre zone de confort progressivement
  • Accepter que l’argent que vous avez en banque n’a aucune utilité et commencer à investir 
  • Découvrir les différents supports d’investissement car vous pouvez tout tenter : bourse, immobilier, crypto, crowdfunding/crowdlending, valeurs refuge, etc… A vous de définir ce qui fait sens pour vous en fonction de vos futurs projets.
  • Commencer à apprendre progressivement, investir et/ou entreprendre : chaque jour un petit pas vers ce nouvel objectif !
  • Mener un travail d’introspection sur votre zone de génie et votre IKIGAI pour donner plus de sens à votre temps et vous consacrer à vos vocations.

L’approche de la retraite 

Vous prenez conscience du temps qui s’écoule et commencez à toucher du doigt le fait que l’heure de votre retraite approche… Et qu’il vous faut mettre en place des solutions qui vous permettront d’avoir une retraite meilleure ou de la prendre le plus rapidement possible pour ne pas vous épuiser..

Vos enjeux :

  • Prendre en main votre avenir financier et être mentoré pour ne pas vous tromper, car vous n’avez pas le temps de réaliser les erreurs des débutants et faire votre propre expérience par itérations.
  • Apprendre à vous créer de nouvelles sources de revenus pour atteindre assez rapidement un statut de rentier(ière) : l’immobilier est l’un des supports à privilégier
  • Profiter des opportunités d’Internet pour lancer une activité complémentaire, sans trop d’apport et générer des revenus passifs
  • Penser qu’il n’est pas trop tard pour démarrer, même à quelques années de la retraite: vous pouvez  encore engager énormément de choses et tout changer… Par contre, il va vous falloir regarder les choses différemment et passer rapidement à l’action !

L’artiste, le/la rêveur/euse, l’écolo

L’argent, ce n’est pas votre truc et vous le dites franchement. Un mal nécessaire peut être. Et encore !

La bonne nouvelle : votre cause sera votre moteur et attirera l’argent à vous ! Pour être libre financièrement, financer les causes qui vous tiennent à cœur et vous libèrent des contraintes.

Vos actions prioritaires :

  • Revisiter vos croyances et modifier votre rapport à l’argent pour qu’il devienne votre ami et plus votre ennemi.
  • Comprendre que l’argent est un moyen et non une fin et que c’est une énergie à mobiliser au service de vos causes
  • Apprendre à gérer vos finances

Vos supports privilégiés: le crowdfunding, l’immobilier, l’entrepreneuriat, les revenus passifs issus du web.

Le ou la « Il faut travailler dur pour réussir et être méritant pour gagner de l’argent« 

On vous l’a répété enfant: il faut travailler dur pour avoir des bonnes notes. Et c’est ce que vous avez fait ! Vous avez respecté les règles à la lettre et enchaîné le métro-boulot-dodo depuis des années pour gagner de l’argent… Aujourd’hui vous trouvez cela aliénant et pas suffisamment rémunérateur. De plus, vous avez conscience que ce n’est pas ce à quoi vous aspiriez enfant …

La bonne nouvelle est que comme le travail ne vous fait pas peur, vous pouvez tout réussir haut la main ! Par contre, il va vous falloir replacer vos besoins au cœur de votre projet de vie.

Pour marcher vers votre liberté financière, il vous faut:

  • Intégrer qu’il est possible de gagner de l’argent autrement qu’en échangeant son temps contre de l’argent et découvrir le monde merveilleux des revenus passifs !
  • Faire votre éducation financière et découvrir l’investissement et l’entreprenariat
  • Venir à bout des croyances qui vous amènent à travailler dur et vous épuiser
  • Apprivoiser votre sentiment d’insécurité et apprendre comment on gère les risques
  • Faire votre choix car tous les supports d’investissement vous sont ouverts !

L’indépendant(e) à son compte

Vous en aviez ras le bol du salariat et avez souhaité(e) devenir indépendant(e). Ou vous êtes animé(e) par une passion qui vous a amené à entreprendre. Votre quotidien est rythmé par la recherche de clients et la réponse à leurs besoins. Aujourd’hui, vos enjeux sont de mettre votre business au service de votre vie, d’équilibrer votre temps de travail et votre vie perso, de ne pas subir les démarches administratives, de ne pas avoir à compter…

Pour passer d’indépendant à libre, il vous faut d’abord :

  • Prendre en main vos finances personnelles et professionnelles. En effet, pour entreprendre, mieux vaut être à l’aise avec l’argent !
  • Comprendre que l’on peut aussi être prisonnier de sa propre entreprise et apprendre à faire autrement – Par exemple : appliquer la loi de Pareto et déléguer !
  • Changer les croyances qui disent qu’il faut gagner l’argent à la sueur de son front, qu’il faut être parfait pour réussir, faire des efforts, tenir bon, etc….
  • Découvrir les possibilités offertes par le web et par l’automatisation d’une partie de vos activités.

Définir ses objectifs, sa stratégie et gravir les marches vers sa liberté financière

Commencer par franchir les deux premières marches de votre liberté financière

  • Maîtrisez vos finances personnelles pour dégager de l’épargne.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, mettez en place une routine pour limiter les fuites dans votre budget car c’est elles qui vont vous permettre de dégager de l’épargne. Au plus, vous limiterez ces dépenses, au plus vite vous serez libre financièrement !

  • Gardez cette épargne sur des placements facilement liquidables (Livrets, comptes épargne, etc ) pour constituer votre “fond d’urgence” et/ou la mise de démarrage de vos projets. 

Il est recommandé de se constituer un fond d’urgence égal à 6 mois de charges avant de vous engager dans la voie de l’investissement. Il vous permet de vous sentir en sécurité et de parer à des besoins immédiats non prévus ou de opportunités qui se présenteraient !

Choisissez les supports sur lesquels vous allez concentrer vos efforts prioritaires

Quelques idées de supports catalyseurs de liberté financière pour passer à l’action et commencer à investir:

Entreprendre

Si vous décidez de quitter votre job salarié pour entreprendre, je vous conseille de faire un travail préalable pour maîtriser vos finances personnelles. Ceci vous permettra d’être plus serein(e). Surtout ne vous lancez pas dans la création de votre business si vous n’avez pas réalisé un tableau dans lequel vous visualisez le fait que vous êtes en sécurité financière pendant cette période. Si vous souhaitez entreprendre, faites d’abord le point sur le montant qu’il vous faut pour vivre pendant les 2 prochaines années. Ensuite, simuler ce que serait votre allocation de retour à l’emploi ou autre revenu que vous aurez pendant cette période. Pour lancer son idée de business dans de bonnes conditions il faut être zen sur ce sujet.  Si ce n’est pas le cas, décalez votre projet dans le temps.

> à lire également quelles sont les aides à la création d’entreprises

Devenir investisseur/euse

Démarrez petit ! Si vous voulez démarrer dans l’immobilier: plutôt que de vous lancer dans un projet pharaonique, achetez un ou des studios, un ou des garages, ou d’autres solutions.. Comme au monopoly, vous n’êtes pas obligés d’acheter directement la rue de la paix … Démarrer petit et diversifié est souvent beaucoup plus approprié… Ça vous permettra de monter en compétences et de faire grossir tranquillement votre patrimoine … En plus, si vous démarrez petit vous pourrez plus facilement diversifier.

De même, pour démarrer en bourse, en crypto ou en crowdlending, mieux vaut mettre de petites sommes très régulièrement … Ce sont les petites rivières bien alimentées et irriguées qui vont constituer un fleuve intarissable…

Fixez-vous des objectifs SMART

  • Spécifiques (détaillés et rédigés au présent)
  • Mesurables (chiffrés)
  • Atteignables (définissez des petites marches et célébrez chaque victoire !)
  • Réalistes
  • Temporel.

Et en matière de temporalité, définissez plusieurs niveaux d’échéances: des objectifs à 3 mois, 6 mois, 1 an, 5 ans et long terme. Enfin, une fois que ces objectifs sont atteints, ajustez-les et fixez-en de nouveaux ! 

De plus, rédigez vos objectifs au présent comme s’ils étaient réalisés ! Désormais, affichez-les dans votre bureau, sur votre frigo et relisez-les tous les jours

Les 7 commandements ou comment investir efficacement son argent

  • Investir, ce n’est pas faire du trading, de la spéculation, c’est miser sur du long terme … Et choisir le support qui convient à nos objectifs de vie !
  • Si vous n’investissez pas, vous perdez de l’argent car il est grignoté par l’inflation … Investir est donc moins risqué que de ne pas le faire contrairement aux idées reçues…
  • Bâtissez-vous une stratégie simple et suivez là ! Affichez- la partout chez vous et faites-la passer avant le reste – Notez en face les bénéfices et la valeur que cela amènera dans votre vie ! Une source de motivation incroyable pour ne pas dévier de votre cap et tomber dans la procrastination !
  • Libérez votre relation à l’argent, brisez vos tabous et croyances limitantes ! Vous croyez qu’investir n’est pas éthique… Alors, montez une activité éthique et investissez l’argent gagné dans l’agriculture durable, la transition écologique, le lien social et culturel … Osez donner un sens à l’argent car il n’est qu’un moyen au service de votre vie !
  • Coupez-vous des rumeurs, des bruits de marchés, des bons conseils de votre entourage. Vous avez étudié la question, vous investissez dans la durée…Faites vous confiance !!!
  • Formez-vous et n’investissez jamais dans quelque chose que vous ne comprenez pas !
  • N’investissez jamais des sommes dont vous avez besoin pour vivre à court terme. Ces sommes sont dédiées à votre fond d’urgence et sont la condition n°1 de votre zénitude … Et être détendu et positif ça n’a pas de prix !

A lire également: les 6 erreurs à éviter quand on commence dans l’investissement

Enfin n’oubliez pas que le meilleur investissement est d’investir sur soi-même ! C’est celui qui surperforme tous les autres à court comme à long terme ! Dites-moi également dans les commentaires, les sujets sur lesquels vous souhaiteriez en savoir plus que je vous prépare de précieux articles 😀 !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager !🙂

8 Responses

  1. Merci pour cet articlé très intéressant !
    « Il faut travailler dur pour réussir et être méritant pour gagner de l’argent » c’est une des croyances qui me limitent et pourtant je sais consciemment que ce n’est pas le cas.
    Tu as des conseils pour m’aider à m’en débarrasser ?

  2. Bonjour Ophélie,

    Je me reconnais donc plusieurs profiles, nous sommes toujours dans la poursuite de nos objectifs et nos mentalités évolues avec le temps.
    La tolérance aux risques est très dur a déterminer, elle se mesure réellement quand il y a des difficultés qui apparaissent!
    Très bon article,
    Bonne continuation

    • 🙏 merci a toi Fabien.
      En effet, nos profil et notre tolérance au risques évoluent en fonction du temps et de nos expériences. J ai fait ce constat pour moi également…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.