la relation à l'argent

Et si la première étape de la marche vers la liberté financière était finalement le fait de libérer la relation à l’argent ? C’est la question que je me suis posée à 40 ans et qui m’a amenée à prendre un virage personnel et professionnel. Et vous ? Vous êtes vous posé ces questions ? Etes vous prêt à aborder ce sujet très tabou ? C’est un sujet important si vous souhaitez entreprendre ou investir car c’est un préalable à la réussite de votre projet.

Mais au fait, qu’est ce réellement que l’argent ?

Métaphysique du FRIC: qu’est ce que l’argent ?

“Au commencement était le troc, puis vint la monnaie et enfin le crédit qui acheva la libération de l’échange”

Paul clavier

L’argent est un moyen, un outil. Ce n’est pas réellement de l’argent dont nous avons besoin car il n’existe pas réellement … mais du pouvoir d’achat qu’il nous confère pour subvenir à nos besoins et réaliser nos envies. Et la monnaie nous permet d’acquérir tout cela. 

Au démarrage de l’échange, il y avait le troc. Puis la monnaie a été instituée comme unité de compte et instrument d’échange afin d’uniformiser le système des relations humaines et sociales.

“La monnaie est le symbole de l’échange” 

platon

A cette vision, Platon apporte rapidement le bémol suivant: elle peut amener de la disproportion en cas de position dominante…. Aristote quand à lui déplore une perversion dès que la monnaie devient le point de départ et la fin de l’échange. 

En effet, au début la monnaie n’existait que sous forme d’écriture sur des ardoises. Et pourtant au fil du temps, la monnaie via le crédit est plus considérée comme un bien que comme une relation ou un flux. Et c’est là que les systèmes relationnels commencent à se tendre … Le débat n’est donc pas nouveau ! Et le système financier actuel, tel qu’il est conçu, n’a rien fait pour régulariser cette situation. 

De leur côté, les manuels d‘économie donnent 3 fonctions à la monnaie:

  • c’est une unité de compte
  • elle libère de la dette
  • c’est un instrument de réserve.

L’instrument d’échange est devenu un bien et le moyen est devenu une fin !

Dès lors, comment libérer la relation à l’argent ? Et s’il est épuisant individuellement d’entrer en lutte avec la société, peut-être est-il possible d’entrer en paix avec soi-même !

Que nous dit la psychologie de la relation à l’argent ? 

Vous pensez être libre mais l’êtes-vous vraiment ?

Mon parcours personnel et professionnel m’a appris que l’argent est avant tout psychologique et émotionnel. Il n’y a pas une personne qui perçoit les choses de la même manière sur ce sujet. Parler d’argent, c’est toucher à l’intime. De plus, nous avons des schémas inconscients liés à ces questions.

Et si la 1ère étape de la liberté financière passait par le fait de les identifier, les apaiser, s’en libérer. 

Puis ensuite de créer des émotions et croyances aidantes au profit de notre projet de vie.

Et enfin de nourrir notre culture financière pour atteindre nos objectifs !

“les hommes ont conscience de leurs désirs et non des causes qui nous déterminent à désirer”

spinoza

D’après la théorie Freudienne, la relation à l’argent dépend de notre enfance et de notre éducation. Pendant notre enfance, nous avons reçu la perception qu’en avait notre famille.

Arrivé à l’âge adulte, nous pouvons développer les mêmes comportements ou entrer en opposition et compenser une perception que nous aurions mal vécue.

Nous nous sommes construits généralement dans la continuité ou en opposition à ce que nous avons ressenti pendant les premières années de notre vie. 

Mais alors quel est votre animal totem: Etes vous cigale ou fourmi, papillon ou écureuil ? 

Plus sérieusement, Peter Koenig, un spécialiste du sujet, distingue 3 profils:

  • le repousseur qui manque de rigueur dans la gestion, refuse le soutien financier et propose la gratuité 
  • l’écureuil qui amasse l’argent, est rapidement stressé par les dépenses et peine à se faire plaisir
  • la tendance aux montagnes russes représentant les personnes qui ont à la fois des projections positives et négatives sur l’argent.

1ère étape pour libérer la relation à l’argent : analyser le rapport familial sur le sujet

Je vous propose un exercice: réfléchissez à ce que vos parents vous ont dit sur le sujet et quel a été leur vécu ? Y a t il eu des traumatismes liés à des questions autour de l’argent dans votre famille (parents et grands parents) ? Est-ce un sujet qui est librement évoqué dans votre famille ? Associe t -on l’argent à des émotions positives ou à une douleur,  à un manque….

Notez tout cela sur un papier et remontez votre arbre généalogique. Nul doute qu’un certain nombre d’éléments vont vous apparaître. Si cela n’est pas le cas, la psychogénéalogie peut vous y aider…

2ème étape: Analysez vos ressentis sur le sujet 

Quels sont les sentiments que vous ressentez sur le sujet : peur, rejet, manque, honte ou culpabilité, insatisfaction, frustration, insécurité  … 

Reprenez le papier sur lequel vous avez fait votre arbre généalogique de la relation à l’argent.  Voyez-vous un lien entre votre ressenti et ce que vos parents, vos aïeux, votre entourage ont vécu ? 

Vous venez certainement de faire apparaître sous vos yeux les déclencheurs de votre relation à l’argent.

Si vos émotions sont négatives ou douloureuses, il est possible de vous faire accompagner pour vous en libérer et de pratiquer des méthodes de libération émotionnelle afin de réinitialiser votre rapport à l’argent.

3ème étape: Remplacez vos croyances limitantes sur l’argent par des croyances aidantes 

Qu’est ce qu’une croyance limitante? C’est une idée que notre cerveau à intégrer comme étant une réalité. Nous avons tous un ensemble de croyances aidantes et limitantes. Et je vous le rappelle, nos réactions et actions sont majoritairement issues de notre inconscient ! 

Exercice: notez sur un papier les idées qui vous viennent sur l’argent et interrogez vous sur leur réalité : sont elles vraies dans 100 % des cas ? Vous ont-elles aidé à être en paix et libre sur le sujet ? Si ce n’est pas le cas, prenez le temps de rédiger de nouvelles croyances avec lesquelles vous êtes à l’aise et pratiquez la répétition ! Ces nouvelles affirmations sont à consommer sans modération !

Là encore, si vous ne l’avez jamais fait, le mieux est de vous faire accompagner !

Sur ce sujet de la reprogrammation des croyances aidantes, l’hypnose est également particulièrement efficace. En état de conscience modifié, votre cerveau va enregistrer les croyances aidantes comme étant les siennes.

4ème étape : Boostez la perception de la valeur que vous avez de vous même

Quelle est votre valeur perçue

Pensez vous  avoir toutes les ressources nécessaires pour réussir ? Avez vous conscience de votre caractère exceptionnel et des ressources incroyables que vous avez ? 

Seriez vous prêt à créer le job de votre vie à partir de vos zones de génie et de vos passions ? Pensez vous être suffisant et avoir tout ce dont vous avez besoin ? Avez vous le sentiment d’être abondant et pratiquez-vous la gratitude ?

Je vous invite à lire mon article sur le sujet pour booster votre valeur perçue

5ème étape: Passez à l’action et faites votre éducation financière pour commencer à marcher vers votre liberté financière.

Maintenant que vous avez apaisé, libéré et reprogrammé votre rapport à l’argent, il ne reste plus qu’à passer à l’action ! 

Chaussez votre plus solide paire de chaussures d’endurance et marchez vers la liberté financière !

Commencez à pratiquer la frugalité heureuse,  à épargner, à entreprendre, à investir !

FRIC au féminin vous explique au fil de ses articles comment le faire pas à pas, en toute simplicité et facilité !

Mais au fait, qu’est-ce qu’une “bonne relation à l’argent” ?

Une “bonne relation à l’argent” se définit par le fait de:

  • percevoir l’argent comme un élément neutre, ne pas y associer des émotions fortes car ce n’est qu’un moyen…
  • être en capacité d’en parler et d’entrer en relation de confiance sur ce sujet
  • savoir donner et recevoir, accepter de transmettre et hériter
  • maîtriser ses dépenses tout en s’autorisant à se faire plaisir
  • gagner suffisamment sans “se tuer au travail”
  • accepter d’emprunter pour réaliser un projet, se projeter dans l’avenir et savoir gérer l’argent au profit de son projet de vie !

Alors, où situezvous votre baromètre financier ? Pensez vous être complètement libre ? Où souhaitez vous effectuer un travail de libération ? Ce travail vous paraît-il être un bon préalable à la marche vers la liberté financière ? 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager !🙂

7 Responses

  1. Merci pour cet article. J’ai pris conscience il y a peu de temps que c’est ma relation à l’argent qui m’empêchait sûrement d’avancer dans mes projets. Je pense en effet, qu’un jour, il faudra que je fasse accompagner sur ce sujet.

    • Et bien continue a me suivre car j ai prévu de publier sur le sujet ! Et de developper des prestations de « fricologue » car je sais d expérience pour avoir accompagne énormément de porteurs de projets et d entrepreneurs que c est la racine de ce qui les limite par la suite !
      A bientôt donc !

  2. Super intéressante cette analyse du rapport à l’argent grâce à la psychologie et à la philosophie. C’est le genre de choses que j’aurais aimé apprendre à l’école 😉

  3. Merci pour cet excellent article qui aborde des points profonds, directement en lien avec l’argent, qui sont souvent minimisés lorsqu’on évoque la relation à l’argent selon le seul point de vue économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.