peur de manquer d'argent

Se libérer de la peur de manquer d’argent : témoignage et conseils

Comment se libérer de la peur de manquer d’argent qui souvent nous tétanise au moment de la reconversion et/ou du lancement d’une activité ?

En effet, loin d’un montant sur un compte en banque, la peur de manquer d’argent est quasi universelle …. Elle nous vient de l’homme des cavernes qui connaissait des périodes de disette et stockait pour ne pas manquer. Et elle est particulièrement marquée si comme moi vous avez eu des aïeux qui ont vécu la guerre et la pénurie. Ou si vous avez traversé des galères financières dans votre vie ce qui a été mon cas à l’adolescence et jeune adulte.

De plus, derrière la peur de manquer d’argent se cache également la peur de l’échec, et donc la croyance de “ne pas être assez”, d’être “incapable de réussir”, de “ne pas mériter” ou de “ne pas être légitime”… 

Et cette émotion est également influencée par le vécu et les croyances transmises par nos parents et notre entourage sur les questions liées à l’argent, au travail, à la réussite. 

Et c’est au moment de la reconversion qu’elle s’exprime souvent le plus durement….

Alors pour vous aider à vous libérer de la peur de manquer d’argent, nous vous partageons en compagnie de Laura, une ancienne enseignante, en voie de reconversion vers l’entreprenariat, nos conseils, astuces et retours d’expérience pour se libérer de la peur de manquer d’argent et se reconvertir vers un projet épanouissant.🫶

👉 Vous y découvrirez :

  • L’histoire de Laura et comment elle en est arrivée à sortir du fonctionnariat suite à un burn-out
  • Les croyances sur le temps, l’argent et le travail qu’elle a révisé
  • Pourquoi il est nécessaire de se laisser du temps pour se reconvertir
  • Comment elle s’est organisée pour vaincre sa peur de manquer d’argent
  • Nos meilleurs exercices et astuces pour venir à bout du stress financier
  • Pourquoi le minimalisme et la révision de vos modes de consommation sont nos meilleur alliée pour se libérer de la peur de manquer d’argent
  • L’orientation professionnelle de Laura et comment elle est en train de se créer un métier de cœur aligné avec son IKIGAI.

✒️ Et lisez :

Comment Laura a surmonté la Peur du Manque d’Argent : Témoignage Inspirant et Conseils pour Se Libérer du Fonctionnariat


Ophélie : Pour commencer, pourrais-tu partager ton parcours professionnel et les raisons qui t’ont poussée à quitter le fonctionnariat ?

Laura : Bien sûr, Ophélie. En réalité, je me considère avant tout comme une exploratrice passionnée par la vie. Initialement formée en géographie et cartographie, j’ai ensuite embrassé la carrière d’enseignante, partageant mon amour de l’histoire et de la géographie avec des lycéens.

Les Défis de l’Enseignement et la Montée du Stress


Laura : J’ai adoré cette expérience, menant mes élèves dans des projets passionnants, dont des voyages jusqu’en Grèce. Cependant, au fil du temps, la flamme a commencé à faiblir… Et les frustrations liées aux mutations fréquentes, aux conditions de travail difficiles et au manque de reconnaissance ont pris le dessus.

Burnout, Pandémie et la Quête de Sens


Laura : Mon engagement a atteint un point critique avec un burnout soudain, accentué par la pandémie de Covid-19. Trois mois d’arrêt maladie ont suivi, révélant des problèmes de santé majeurs… Et cette période a été une opportunité de réflexion profonde sur mes aspirations réelles.

👉 Et lisez : Entreprendre après un burn-out – conseils clés pour réussir

Le Choix Audacieux : Mettre une Pause dans le Fonctionnariat


Laura : Mon mari, également insatisfait dans son travail, a décidé de démissionner en même temps. Alors, nous avons opté pour une pause : une disponibilité pour moi et une démission pour lui. Et choisi de prendre un « premier pas de côté » en quittant le fonctionnariat….

Libre et Épanouie : La Nouvelle Vie de Laura


Ophélie : Comment te sens-tu maintenant après ce changement ?

Laura : La liberté retrouvée et la poursuite de mes véritables passions ont apaisé mes craintes financières… Et choisir de me libérer du fonctionnariat a été le meilleur pas que j’ai fait pour ma santé mentale et mon bonheur !


Prendre le Temps pour Soi : Conseils et Témoignage sur le Slow Travel et la Transformation de Vie

Prendre du Temps pour Soi, se libérer de la peur de manquer d’argent et se reconvertir

Ophélie : Laura, quel serait ton premier conseil pour ceux qui cherchent à surmonter la peur du manque d’argent et se reconvertir ?

Laura : Le premier conseil est de prendre du temps pour soi. D’ailleurs, nous avions initialement lancé un projet de blog de voyage axé sur cette idée de prendre le temps, de contempler les paysages.

Du Projet Avorté à l’Émergence du Slow Travel


Laura : Notre approche du voyage diffère de la check-list habituelle… En effet, nous avons adopté le « slow travel », privilégiant la lenteur à la rapidité. Initialement, nous avions prévu de voyager en Nouvelle-Zélande. Mais en raison de la pandémie, nous avons opté pour la Polynésie française, où nous avons vécu une expérience transformatrice de six mois…

Impact de la Pause : La transformation

Laura : Cette pause a été le moment clé de notre transformation, marquée par un changement de mentalité en immersion totale avec la culture polynésienne, radicalement différente de la vie métropolitaine.

Au-delà de l’Argent : Trouver la Richesse dans l’Expérience

Ophélie : Comment cette expérience a-t-elle influencé ta perception de la vie et de l’argent ?

Laura : Prendre le temps pour soi, adopter le slow travel, et s’immerger dans une culture différente m’ont montré qu‘il y a des richesses bien au-delà du matériel. Et la vie, c’est aussi une question de moments et de rencontres ! Et cette leçon a dissipé mes craintes financières….

Découvrir la Richesse de Vivre Simplement et se libérer de la peur de manquer d’argent 

Une Révélation Enrichissante : Vivre de manière minimaliste et se libérer de la peur de manquer d’argent


Ophélie : Finalement, vous avez constaté que beaucoup de gens vivent avec beaucoup moins sans craindre le manque… N’est-ce pas ?

Laura : Tout à fait ! Et cette prise de conscience a émergé lors de notre voyage, où nous avons vécu chez l’habitant à travers la Polynésie française. Durant cette période de pandémie, nous avons choisi de vivre au plus près des locaux, ce qui a été une expérience transformative.

Vivre en Harmonie avec la Nature et la Communauté 


Laura : Passant quatre-vingt-dix pour cent de notre temps chez les locaux, notamment sur l’île de Maupiti, nous avons été témoins de leur mode de vie. Durant ces dix jours, nous avons partagé leur quotidien, sans porte à notre chambre, observant leurs activités : cuisine, fêtes en famille, pêche, potager, récolte de fruits.

Repenser les Priorités : Vivre pour Vivre, Travailler au Besoin


Laura : À notre question sur leur absence d’emploi, ils ont répondu avec une sagesse étonnante. Leur maison était payée, leur alimentation assurée, et leur philosophie était claire… Travailler uniquement lorsque les besoins augmentent, privilégiant la vie quotidienne et l’observation du lagon.

Leçon de Vie : Travailler pour Vivre, pas Vivre pour Travailler


Laura : Leur quotidien, simplement assis à contempler la vue, a été une révélation. Et c’est là que notre propre projet a pris forme. Nous avons réalisé que la vie ne doit pas être centrée sur le travail, mais que le travail doit servir à vivre. Cette expérience a redéfini nos croyances sur le temps, l’argent, la sécurité et le travail…

S’Inspirer de l’Essentiel : Vivre Pleinement et se libérer de la Peur de Manquer d’argent


Ophélie : Comment cette découverte a-t-elle influencé votre propre mode de vie à votre retour ?

Laura : Cela a changé notre perspective sur la vie quotidienne. Nous avons appris que la véritable richesse réside dans la simplicité et que la vie devrait être une célébration quotidienne, dépassant la peur du manque.

Syndrome de l’Imposteur, Peur du Manque : Comment Laura a Brisé les Croyances Limitantes pour une Vie Épanouissante

Révélation des Croyances Limitantes 


Ophélie : Laura, quelles croyances limitantes t’ont influencée, probablement transmises par tes parents, en te lançant dans l’éducation nationale?

Laura : En effet, Ophélie, la peur du manque et le syndrome de l’imposteur étaient mes principaux freins. Et le syndrome de l’imposteur me faisait douter de ma légitimité à transmettre des connaissances en dehors de ma spécialité, la géographie. Une autre barrière était la peur de manquer d’argent…. Une transmission familiale liée aux traumatismes de la Seconde Guerre mondiale.

Au-Delà du Diplôme : Surmonter le Syndrome de l’Imposteur


Laura : Malgré mes compétences en géographie et l’obtention d’un CAP pâtisserie par passion, je doutais de ma légitimité à aborder des sujets sans diplôme. Mon orientation vers le coaching en nutrition a nécessité du temps pour accepter que je suis légitime dans ce domaine.

Se Libérer de la peur de la Peur de Manquer d’Argent : De la Transmission Familiale à la Liberté Financière

Laura : La peur du manque d’argent était profondément enracinée, héritée de mes grands-parents ayant vécu la Seconde Guerre mondiale. Alors que mon mari, sans ces craintes, a été prêt à se lancer en freelance. Et la décision de lâcher prise a été annoncée à nos parents au moment où nous devions signer pour une maison, créant un choc pour eux….

Choc Familial et Explorations de Choix de Vie

Laura : Annoncer notre choix de démissionner et de partir en Nouvelle-Zélande au lieu d’acheter une maison a été un choc pour nos parents. Ils avaient associé la sécurité à l’achat d’une maison. Mais pour nous, cela aurait signifié un engagement financier et une insécurité future ! Et la compréhension de notre perspective a demandé du temps.

Se libérer de la peur de manquer d’argent et d’épanouir : La Vie Réinventée de Laura


Ophélie : comment ces changements ont-ils impacté ta vie professionnelle et personnelle ?

Laura : Briser ces croyances limitantes a libéré une nouvelle perspective sur la vie et le bonheur. Nous avons choisi la liberté financière plutôt que l’engagement à long terme dans une maison. Et cela a conduit à une vie épanouissante et authentique.

De la Sécurité Traditionnelle à l’Indépendance Financière : Comment Laura a Redéfini ses Croyances et Investi en Soi

Sortir de la Reproduction des Croyances Familiales pour se libérer de la peur de manquer d’argent


Ophélie : Laura, tu soulignes une réalité commune, surtout chez les femmes, où la sécurité a longtemps été définie par un toit, un revenu stable… Et la conformité à une construction générationnelle. En effet, la peur du manque est souvent héritée. Et peu de femmes ont eu des modèles d’indépendance financière. Quand j’ai fait le choix d’entrepreneuriat, cela a surpris beaucoup de personnes, car j’étais entourée de personnes privilégiant la sécurité de l’emploi… Mais la liberté financière se travaille en repensant la notion de sécurité et en adoptant des pratiques financières plus réfléchies.

Du Voyage comme Investissement Personnel à la Construction de Projets


Ophélie : Dans votre transition vers l’entrepreneuriat, comment avez-vous envisagé le coussin financier et réallouer les ressources prévues pour l’achat d’une maison ?

Laura : Nous avions prévu un fond de précaution pour l’achat d’une maison, mais nous avons changé notre perspective. Nous avons décidé de consacrer ces fonds à un voyage, considérant cela comme un investissement personnel. Et ce voyage a enrichi notre connaissance de nous-mêmes et a été le point de départ pour investir dans des formations et construire nos projets professionnels !

✒️ Et lisez : Epargne de précaution : 10 astuces

Investir en Soi : Un Rendement Inestimable


Laura : Investir en soi n’est pas une perte d’argent, mais plutôt un enrichissement. Ce changement de perspective nous a conduit à investir dans des formations pour faciliter notre reconversion. Et aujourd’hui, nous sommes pleinement alignés avec l’idée que l’investissement en soi est celui qui rapporte le plus.

Transition Identitaire : Déconstruire les Croyances pour S’Épanouir et se libérer de la peur de manquer d’argent


Ophélie : Passer de fonctionnaire à entrepreneure nécessite de remettre en question de nombreuses croyances et l’attachement excessif à la sécurité.

Laura : En repensant notre rapport à l’argent et en investissant en nous-mêmes, nous avons transformé nos vies. Et dépassé les limites imposées par les croyances traditionnelles ! L’entrepreneuriat est devenu une aventure d’auto découverte et de liberté. 😉

Se Libérer de la Peur de Manquer d’Argent : Conseils Inspirants pour les Femmes En Reconversion

Travailler la Confiance Intérieure pour Réduire la Peur


Ophélie : Pour une femme envisageant une reconversion entrepreneuriale, quel serait ton conseil principal pour surmonter la peur du manque ?

Laura : Si la peur de manquer d’argent persiste, la clé réside dans la relation à l’argent, illustrant notre confiance intérieure. 

👉 Alors, je conseille de travailler prioritairement sur la confiance en soi et le calme intérieur. Ceci permet d’être réceptive aux signes de notre corps et de notre âme.

Travailler la Confiance Intérieure pour Réduire la Peur


Laura : En instaurant une routine quotidienne axée sur le calme, comme la méditation et la cohérence cardiaque, on peut diminuer l’insécurité intérieure. En effet, la confiance en soi émerge en écoutant ces signes, et la réduction de la peur devient naturelle.

Confiance par l’Action : Réduire l’Inconnu et se Libérer de la peur de manquer d’argent


Ophélie : Passer à l’action est souvent le point de départ. Comment cela contribue-t-il à la réduction de la peur et au renforcement de la confiance?

Laura : En passant à l’action, on réduit la zone d’inconnu qui engendre la peur. Et la confiance émerge de l’action, et chaque initiative réduit la perception d’inconfort… 👉 Et passer à l’action est le chemin vers une confiance croissante.

De la Préparation Mentale à l’Épanouissement Entrepreneurial


Ophélie : Visualiser positivement peut transformer nos vies. Comment appliques-tu cela dans ta vie quotidienne ?

Laura : Imaginer le pire et créer des plans de secours est une technique puissante pour se libérer et calmer la peur de manquer d’argent.

👉 Visualiser sa vie pour le meilleur, mais aussi pour le pire, permet de se préparer mentalement. Pour moi, c’était imaginer le pire scénario et trouver une parade…. ce qui m’a apporté une sécurité mentale !

De la Préparation Mentale à l’Épanouissement Entrepreneurial


Ophélie : Laura, s’entraîner à se sentir en sécurité, même sans argent, est crucial. Comment cette approche a-t-elle influencé ton parcours entrepreneurial ?

Laura : Imaginer le pire et créer des plans de secours m’a permis de me sentir en sécurité. La confiance émerge de cette préparation mentale, créant un terrain fertile pour l’entrepreneuriat et la réalisation personnelle.

De l’Enseignement à l’Épanouissement Personnel : Le Voyage d’une Blogueuse Passionnée

Nouvelle Destination, Nouveaux Horizons


Ophélie : Laura, après avoir surmonté tes peurs, quelles opportunités professionnelles envisages-tu actuellement?

Laura : Sur le plan personnel, mon mari et moi avons décidé de partir en Australie en début 2024, explorant de nouvelles aventures et opportunités. Et sur le plan professionnel, je mène depuis quelques mois le blog « Madame Shiitake », partageant mes expériences en nutrition et bien-être holistique.

Bien-Être Holistique : Nourrir le Corps et l’Esprit


Ophélie : Peux-tu nous en dire plus sur ton projet de Podcast « Mange, VIE, Aime »? Comment ce projet explore-t-il la nourriture, la spiritualité et la vie en général?

Laura : « Mange, Vie, Aime » est une exploration holistique du bien-être, mettant la vie au centre du projet. En partageant mon parcours en alimentation, nutrition, et bien-être mental, le projet vise à encourager la confiance en soi et l’épanouissement personnel !

Conclusion : Se libérer de la peur de manquer d’argent pour s’épanouir pleinement

Vous venez de découvrir l’inspirante histoire de Laura et comment elle a revu ses croyances sur la sécurité financière et a réussi à se libérer de la peur de manquer d’argent pour se reconvertir vers une voie professionnelle plus épanouissante pour elle !

Et souvent, la peur du changement et toutes les projections que nous faisons sur ce sujet nous empêchent de nous épanouir alors qu’en nous ouvrant à l’inconnu et en sortant de notre zone de confort, nous rencontrerons le succès que nous attendons ! 

👉 Alors retrouvez Laura sur son blog, son podcast Mange, VIE, Aime, et ses réseaux sociaux

Et dites-moi dans les commentaires les exercices et croyances qui alimentent chez vous la peur de manquer et comment vous travaillez dessus 😉 Puis faites suivre à une copine qui est tétanisée par cette question !